Illustres Normands: Abraham Drucker (1903-1983)

Publié le : 03/05/2012 à 18h59

Illustres Normands: Abraham Drucker (1903-1983)

ILLUSTRES NORMANDS: Exposition à l'Abbaye aux dames de Caen jusqu'au 25 septembre...

Le feuilleton illustré par Chaunu et publié chaque semaine dans Ouest-France fait l'objet d'une exposition à découvrir jusqu'au 25 septembre au conseil régional. 40 portraits de Sainte-Thérèse à Bourvil à lire, voir, découvrir et redécouvrir...

Le père de Michel en fait partie...:


"Durant la Seconde Guerre mondiale, Abraham Drucker est médecin dans un sanatorium du bocage normand. 
Jusqu'au jour où... il est arrêté par la Gestapo, le 28 avril 1942, près de Vire. Lola, son épouse, prend alors le train pour Rennes. Enceinte de Michel, elle tient Jean, son aîné, par la main quand l'interpelle la Feldgendarmerie. 
Venu l'accueillir et parlant allemand, Jean Le Lay, père de Patrick, la fait passer pour sa femme. Le "couple" et l'enfants ont relâchés. Jusqu'à la fin de la guerre, la mère et ses deux fils seront protégés à Plémet, commune des Côtes-d'Armor, en Bretagne.
D'origine juive, Abraham Drucker est interné à Compiègne puis à Drancy, où il restera jusqu'à l'été 1944. Un camp que connaîtra Michel : "Je suis né le 12 septembre 1942, quelques semaines après l'arrestation de mon père. Vingt ans plus tard, je reçois ma feuille de route pour mon service militaire... au camp de Royallieu à Compiègne, là où fut interné mon père ! Je revois encore son visage quand la convocation est arrivée." Michel Drucker raconte cette histoire dans son livre Rappelle-moi, dédié à son frère Jean, décédé le 18 avril 2003.
Né en Autriche en 1903, Abraham Drucker avait suivi ses études de médecine en Roumanie. Face à la montée de l'antisémitisme, il quitta son pays pour la France. Ayant obtenu la nationalité française en 1937, le jeune médecin arrive comme interne au sanatorium de Saint-Sever. Après la Libération, le "médecin de famille et de campagne" s'installe à Vire où un bâtiment de l'hôpital, porte désormais son nom. Sa clientèle l'apprécie beaucoup. "Soigner les autres a été toute sa vie", résule le fils du docteur."

J.J LEROSIER

 

 


Catégories : Revue de presse

PARTICIPEZ AUX EMISSIONS TELEVISEES

Pour participer à "Vivement La Télé" et "Vivement Dimanche Prochain", appelez le 01 49 46 87 38