Jeudi 10 janvier: Faites entrer... Bernadette Lafont

Publié le : 09/01/2013 à 11h30

Jeudi 10 janvier: Faites entrer... Bernadette Lafont

SUIVEZ L'EMISSION EN DIRECT A PARTIR DE 10H EN CLIQUANT SUR LE LIEN CI-DESSOUS
http://www.europe1.fr/Radio/

Ce jeudi Michel et son équipe reçoivent Bernadette Lafont pour le film "Paulette" de Jérôme Enrico (le fils de Robert Enrico, réalisateur du « Vieux fusil »), produit par Ilan Goldman. Avec Bernadette Laffont, Carmen Maura, Dominique Lavanant, Axelle Laffont, André Penvern, Françoise Bertin, Ismaèl Dramé…

SORTIE LE 16 JANVIER

D'après une histoire vraie : aux Etats-Unis une vieille dame de 70 ans s’est retrouvée à la tête de 400 dealers !

Paulette,Bernadette Lafont

L’HISTOIRE : PAULETTE (Bernadette Lafont) est une grand-mère acariâtre, veuve et raciste qui n’aime personne… Elle déteste son gendre flic, son petits-fils qui sont noirs… et les Chinois qui ont racheté son restaurant. Elle vit seule dans une cité HLM de la banlieue parisienne… A cause d’une très maigre retraite, elle n’arrive plus à joindre les deux bouts et elle est la proie des huissiers… Son seul loisir : jouer à la belote avec d’autres vieilles dames du quartier. Un soir, elle assiste en bas de chez elle à un trafic de cannabis… Elle y voit un signe du destin et décide de se lancer dans le trafic de drogue ! Elle devient revendeuse pour le caïd de la cité ! Les gosses de la cité l’appellent « mamie la fonçdé ». Ancienne pâtissière, elle s’y connaît en « cuisine » et en « commerce » ! Elle va faire des madeleines « à l’Afghan » qui « rendent stone » ! Elle devient le meilleur dealer de la cité et, devant le succès, son pourcentage passe de 10% à 30% ! Elle embauche même ses copines ! Du coup, le succès va la rendre heureuse et l’humaniser… Malheureusement, les gros bonnets vont l’obliger à revendre à des enfants. Ce qu’elle va refuser.
- Jusqu’où va-t-elle aller dans son commerce illicite? Les gros bonnets vont-ils la laisser tranquille ? Comment va-t-elle s’en tirer avec la police ?...
Malgrè tout la morale sera sauve...

Bernadette Lafont:
« Quand j'ai reçu le scénario, je me suis revue il y a quarante ans, au temps de "La fiancée du pirate". Cette femme qui perd tout et qui est obligée de faire des choses pas très jolies pour s'en sortir. Le film est un peu façonné comme une comédie à l'italienne. Cela m'a beaucoup plu. »

« Je me suis beaucoup investi dans ce rôle magnifique comme je ne l'avais pas fait depuis longtemps. »

« Le film est tiré d'une histoire vécue, celle de cette septuagénaire d'une cité qui doit dealer parce qu'elle n'a plus d'argent pour vivre. Je me suis replongé dans cette histoire pour m'imprégner totalement des moindres détails de la vie de Paulette. »

« Le film est drôle et tragique à la fois, c'est ce qui en fait tout son charme et sa beauté. »

« C'est un très beau rôle de fin de carrière, même si je sais que j'ai encore de belles choses à réaliser. J'ai vraiment un petit faible pour ce rôle. Ce film, c'est un cadeau de la vie. »

Secrets de tournage:

Des comédiens issus des cités
Pour la bande de dealeurs, le metteur en scène Jérôme Enrico tenait à engager des acteurs issus des cités, et non des comédiens interprétants des "racailles".

Transformation
L'élégante actrice Bernadette Lafont a dû, pour le film, prendre l'apparence d'une vieille mégère, chose qui l'a beaucoup amusée : "J’ai dû m’entraîner à laisser tomber mon visage, en quelque sorte, à ne plus essayer d’être le plus pimpante possible, chose qu’on essaye d’ordinaire… à tous les âges !" La comédienne ajoute : "J’avais un peu peur du résultat mais j’ai trouvé la lumière du chef opérateur Bruno Privat magnifique, elle permet d’oublier - un peu - la 'tronche' de Paulette !"

Ecrit par des étudiants
L'histoire de "Paulette" est née dans une école de cinéma pendant un cours de scénario donné par le réalisateur Jérôme Enrico. Les étudiants et lui ont donc développé ensemble l’histoire du film pendant près d’un an. Le scénario s'est ensuite retrouvé entre les mains d'Alain Goldman qui a accepté de le produire.

Deux Paulette !
Bernadette Lafont donne la réplique à Françoise Bertin, qui jouait elle-même une Paulette dans "Ensemble", c'est tout" en 2007. Nous avons donc deux Paulette pour le prix d’une ! 

 

Paulette,Bernadette Laffont
Paulette,Bernadette Laffont
Paulette,Bernadette Laffont
Paulette,Bernadette Laffont

Photos: © Gaumont Distribution

Les chroniqueurs du jour: Willy Rovelli, Jérôme Commandeur, Soren Prevost et Matthieu Noël.


Agenda

Publié le : 16/12/2018 à 10h15

Vivement Dimanche Prochain 17 - 15h30


Lire la suite

Publié le : 16/12/2018 à 10h00

Vivement Dimanche 17 - 14h15


Lire la suite

Publié le : 09/12/2018 à 10h15

Vivement Dimanche Prochain 16 - 15h05


Lire la suite

Publié le : 09/12/2018 à 10h00

Vivement Dimanche 16 - 14h20


Lire la suite

Publié le : 02/12/2018 à 10h15

Vivement Dimanche Prochain 15 - 15h30


Lire la suite

Publié le : 02/12/2018 à 10h00

Vivement Dimanche 15 - 14h15


Lire la suite

Publié le : 01/12/2018 à 16h29

Le grand show de l'humour, FR2, 21h


Lire la suite

PARTICIPEZ AUX EMISSIONS TELEVISEES

Pour participer à "Vivement La Télé" et "Vivement Dimanche Prochain", appelez le 01 49 46 87 38