La métamorphose de Michel Drucker

Publié le : 28/11/2011 à 17h44

La métamorphose de Michel Drucker

La métamorphose de Michel Drucker
Dans sa nouvelle émission sur Europe 1 Michel Drucker montre un visage très différent

Si un ethnologue, tel un Lévi Strauss analysant les cérémonies chez les Tupi-Kawahibe, se penchait sur les divertissements audiovisuels, il ne tarderait pas à repérer ce que les études structurales nomment des « invariants ». Par exemple, il n'est pas rare que les officiants de grande notoriété utilisent aussi bien la radio et la télévision, le son que l'image. Mais logiquement même si la structure reste peu ou prou identique, il doit bien y avoir des différences notables.

Prenons Michel Drucker - l'un des plus vénérables des grands prêtres du loisir médiatique : il est très différent à la radio. Son nouveau rendez-vous matinal sur Europe 1 nous le montre nettement plus détendu, plus léger, plus vif que dans son « Vivement Dimanche » guetté parfois par le ronron d'un repas dominical en famille.
Le principe reste bien sûr le même : un invité, des chroniqueurs. Mais si Drucker conserve les qualités qui lui ont permis cette longévité exceptionnelle, à savoir l'empathie pour son interlocuteur (d'Afflelou à Philippe Lavil), le refus du cynisme et de la dérision, il gagne en liberté de ton, en sens de la repartie. Le voici volontiers frivole, plus irrespectueux, moins puritain et, pour tout dire, souvent plus distrayant.
Ses chroniqueurs ne sont peut-être pas pour rien dans cette discrète métamorphose. Ils sont tous très drôles, d'un humour gai, notamment Jérôme Commandeur qui nous a gratifiés cette semaine d'imitations (discipline si chère à Drucker, intime de tant d'imités) irrésistibles : une Eva Joly d'anthologie, entre autres.
La voix sans visage donnerait-elle plus de fantaisie à la parole ?


Catégories : Revue de presse

PARTICIPEZ AUX EMISSIONS TELEVISEES

Pour participer à "Vivement La Télé" et "Vivement Dimanche Prochain", appelez le 01 49 46 87 38