Mercredi 06 Février: Faites entrer... François Gabart

Publié le : 05/02/2013 à 11h30

Mercredi 06 Février: Faites entrer... François Gabart

SUIVEZ L'EMISSION EN DIRECT A PARTIR DE 10H EN CLIQUANT SUR LE LIEN CI-DESSOUS
http://www.europe1.fr/Radio/

Ce mercredi, Michel et son équipe reçoivent, François Gabart, vainqueur du Vendée Globe 2012, plus jeune vainqueur de la compétition à 29 ans, plus rapide vainqueur en 78 jours, 2 heures, 16 min, 40 sec...

Le Français François Gabart (Macif) a remporté ce dimanche 27 janvier aux Sables-d'Olonne le Vendée Globe, tour du monde à la voile en solitaire, sans escale et sans assistance...

Pour un coup d'essai, c'est un coup de maître ! A 29 ans, François Gabart boucle le premier périple de sa carrière par un chrono ravi à la référence du Vendée Globe, Michel Desjoyeaux.

Ingénieur en génie mécanique, Francis Gabart fait ses gammes dans les courses de renom à partir de 2009, de la Solitaire du Figaro à la transat Jacques-Vabre.

Loin de la génération des pionniers du Vendée Globe, il est l'archétype du skipper des temps modernes, un profil de sportif de haut niveau, rompu aux courses où l'électronique prime désormais sur l'instinct. Son monocoque de 18 mètres, mobilise un budget de plus de 8 millions d'euros sur 4 ans.

« La récompense financière est de 150.000 euros, que je partage avec toute l'équipe, toute la structure. C'est à la fois beaucoup, quand on pense à plein de gens qui n'auront jamais ça à aucun moment de leur vie. Et peut-être ridicule par rapport à d'autres sportifs. Moi, en tout cas, ça me permet de vivre vraiment décemment. J'ai surtout la chance avec la Macif d'avoir un projet pour encore deux ans. »

«C'est un jeune homme pressé. Il est toujours dans le coup d'après. C'est sa forme d'esprit et sa force. J'ai vite compris qu'on ne pouvait pas l'arrêter. Alors, le mieux, c'était de l'aider à avancer», explique Michel Desjoyeaux, double vainqueur du Vendée, qui lui a apporté son expérience précieuse à travers la structure Mer Agitée.

Ce premier tour du monde, François Gabart l'a préparé avec une rigueur scientifique. Il s'est appuyé sur l'expérience de Michel Desjoyeaux. Il a constitué sa propre équipe assez restreinte (cinq experts) en jouant la carte jeunesse.

Gabart n'est pas une force de la nature, mais c'est un athlète complet très affûté. Il appartient à cette nouvelle génération de marins pilotes qui ne négligent pas la préparation physique. «Nager et surtout courir, il adore ça. Pas la peine d'essayer de le suivre ». «C'est le roi du fichier Excel, il est pointu en météo mais également très fort aux tests athlétiques».

Besoin d'amour et de reconnaissance du public
Tout seul sur son bateau, il s'est aussi senti porté par le public. «Cela me touche de faire rêver des gens. C'est essentiel. Sans ce partage, je ne vois pas où l'on trouverait l'énergie pour faire cela», ajoute-t-il.

Champion aussi à la maison

Après avoir digéré la folie médiatique inhérente à une victoire dans le Vendée Globe, il savourera les retrouvailles avec sa famille. Le nouveau prodige de la voile n'est pas un solitaire pur et dur, encore moins un ermite. Ce sportif à la gueule de séducteur est papa d'un petit garçon, Hugo (bientôt un an), qu’il a eu avec sa compagne, Henriette. Pas étonnant qu'il ait été aussi pressé de rentrer.

Les chroniqueurs du jour: Camille Chamoux, Jérôme Commandeur, Charlotte Gabris, Matthieu Noël et Mathieu Madenian.

 


Catégories : Radio

Emission : Faites entrer l'invité

PARTICIPEZ AUX EMISSIONS TELEVISEES

Pour participer à "Vivement La Télé" et "Vivement Dimanche Prochain", appelez le 01 49 46 87 38