Michel Drucker à Cosmopolite: On va faire comme si tout allait bien

Publié le : 17/11/2015 à 12h22

Michel Drucker à Cosmopolite: On va faire comme si tout allait bien

Michel Drucker a oscillé entre l’émotion et le rire devant son public. PHOTO/( Photo Renaud Joubert)

La vedette du petit écran était samedi après-midi à Cosmopolite. Il a évoqué les attentats, et, égal à lui-même, a amusé son public.

"Ce n’est pas une journée comme les autres", commence Michel Drucker sous les applaudissements. Deux cents personnes se sont massées pour assister à sa séance de dédicaces organisée samedi après-midi à Cosmopolite. C’est la troisième fois qu’il vient à la librairie du Champ-de-Mars, et à chaque fois il attire la foule.

"Mon livre, c’est “Une année pas comme les autres”, poursuit-il. J’ai éprouvé le besoin d’écrire ce que j’avais ressenti le 11 janvier au milieu de ces trois millions de personnes. Ironie de l’histoire, le drame nous rattrape à nouveau, dans des proportions plus effrayantes. Une tragédie dont on ne mesure pas la gravité."

Il s’attendait à ce que la séance de dédicaces soit annulée. "Alors je suis très heureux d’être là." Il enchaîne, parce qu’"on va faire comme si tout allait bien", en interpellant une dame au premier rang: "Ça fait cinquante ans qu’on se connaît, madame, et vous n’avez pas changé !" Cinquante ans de métier, qui lui font dire, entre les figures de Léon Zitrone, Jacques Martin, Guy Lux: "Je suis le rescapé de ces années-là."

Le public adore, rit. Michel Drucker s’y entend pour détendre l’atmosphère dans cette journée noire. "Je suis le senior préféré des seniors, cabotine-t-il, l’idole des vieux." Il égrène ses souvenirs professionnels: "Platini en 78 en Argentine, la coupe du monde au Mexique en 86", et revient brutalement à janvier 2015 et aux copains de Charlie Hebdo.

Il parle de sa chienne Izia, couchée sous la table de dédicaces: "Les chiens sont des êtres humains. Ma chienne, elle comprend tout, elle parle plusieurs langues." On l’interroge sur son âge: "Elle a deux ans et demi. Mais elle ne les fait pas. Et elle n’est pas maquillée !"

Avant de saisir son stylo, il lâche: "Vous habitez une ville formidable." Il énumère le festival de la BD, le FFA, les Remparts, se souvient de son passage dans le Cognaçais pour le tournage du Sang de la vigne: "J’ai bu un verre de pineau, j’étais bourré." Il s’installe, rassure: "On va faire des selfies, ne vous inquiétez pas."

Angoulême, c’était juste une parenthèse: le soir, il retrouvait le plateau d’une émission spéciale dédiée aux victimes des attentats. Où il a brandi la une du jour de CL, barrée du titre "Paris en sang". Non, ce n’était pas une journée comme les autres.

 

 


Catégories : Revue de presse

Agenda

Publié le : 23/09/2018 à 12h13

Vivement Dimanche Prochain 05 - 15h30


Lire la suite

Publié le : 23/09/2018 à 12h12

Vivement Dimanche 05 - 14h15


Lire la suite

Publié le : 16/09/2018 à 12h13

Vivement Dimanche Prochain 04 - 15h30


Lire la suite

Publié le : 16/09/2018 à 12h12

Vivement Dimanche 04 - 14h15


Lire la suite

Publié le : 09/09/2018 à 12h13

Vivement Dimanche Prochain 03 - 15h30


Lire la suite

Publié le : 09/09/2018 à 12h12

Vivement Dimanche 03 - 14h15


Lire la suite

Publié le : 02/09/2018 à 12h13

Vivement Dimanche Prochain 02 - 15h30


Lire la suite

PARTICIPEZ AUX EMISSIONS TELEVISEES

Pour participer à "Vivement La Télé" et "Vivement Dimanche Prochain", appelez le 01 49 46 87 38