Michel Drucker en spectacle dimanche aux Pieux : interview et places à gagner

Publié le : 31/03/2017 à 13h25

Michel Drucker en spectacle dimanche aux Pieux : interview et places à gagner

Michel Drucker sera sur scène à Cherbourg et aux Pieux ce week-end pour présenter son one-man-show, « Seul… avec vous » (©LPDLM)

Rencontre avec Michel Drucker qui vient présenter son one-man-show « Seul… avec vous », samedi 1er avril à Cherbourg et dimanche 2 avril aux Pieux.

Comptant depuis plusieurs décennies parmi les personnalités préférées des Français, Michel Drucker, l’homme aux 50 ans de carrière à la radio et à la télévision, s’est lancé dans un one-man-show.

Avec son spectacle « Seul… avec vous », le natif de Vire écume depuis plus d’un an les différentes salles de l’Hexagone à la rencontre de son public pour ce qu’il appelle « le plus grand risque de ma vie ».

50 ans de carrière en 1 h 30 de spectacle

Car dans « Seul… avec vous », le présentateur de Vivement dimanche revient sur ses 50 ans de carrière, retracés en 1 h 30 de show où se mêle anecdotes, rencontres, confessions et imitations de stars (et de qualité qui plus est…).

A l’initiative de l’association Vos projets sur scène (asso.vp2s), deux représentations sont donc programmées dans la Manche, samedi 1er avril au théâtre de la Butte à Cherbourg-Octeville (à guichets fermés) et dimanche 2 avril à l’espace culturel des Pieux (il reste des places).

30 places à gagner pour dimanche

Et La Presse de la Manche , en partenariat avec l’asso.vp2s, s’associe à l’événement en vous permettant de remporter 30 places pour le spectacle de dimanche après-midi aux Pieux (15 heures). Pour cela, il vous suffit d’acheter notre édition du jeudi 30 mars et de vous présenter dans les locaux de notre journal au 9 rue Gambetta à Cherbourg. Les 30 premières personnes se verront alors remettre leur sésame.

Michel Drucker l’interview

En attendant, Michel Drucker s’est confié pour nous sur son pari un peu fou de monter sur scène, mais aussi sur son rapport très fort qu’il entretient avec la Manche :

Qu’est-ce qui vous a convaincu de monter sur scène ?

J’avais envie de savoir ce que les gens que j’invite à la télévision ressentent avant de monter sur scène. J’avais envie d’avoir peur, de m’attaquer au plus dur. C’est le plus grand risque de ma vie. Beaucoup de personnes de mon entourage se sont demandées si c’était nécessaire de faire cela. Aussi, pour les 50 ans de l’ORTF, un journaliste du Figaro m’a appelé pour me souhaiter mon anniversaire, me faisant remarquer que j’avais l’âge de la télévision… Puis il m’a dit que je faisais partie des animateurs emblématiques de la télévision, au même titre que Léon Zitrone, Guy Lux et Jacques Martin. Il m’a demandé si cela me faisait plaisir. Je lui ai répondu que j’étais surtout heureux d’être le seul encore en vie ! C’est là que je me suis dit qu’il fallait que je marque le coup, que je fasse un gigantesque replay, pour me rendre compte que j’ai vraiment vécu tout cela. Je dis d’ailleurs aux spectateurs qu’ils ne vont pas être dépaysés pendant le spectacle, que les moments que je raconte, nous les avons vécus ensemble.

Qu’est-ce que cela change d’être sur scène ?

Ça m’a changé, moi ! J’ai changé de ton, je me sens beaucoup plus détendu quand je suis à la télévision. Le regard des gens sur moi change aussi : ils me voient debout (rires). J’ai aussi plus d’admiration pour ceux qui montent sur scène. Habituellement, je suis un médiateur. Là, je suis seul devant un vrai public, dont je m’étonne encore à chaque fois qu’il soit présent. La seule chose qui m’inquiète, c’est de savoir s’ils repartent contents. Car le meilleur attaché de presse reste le bouche à oreille.

La Manche, c’est mon enfance

Quels rapports avez-vous avec la Manche ?

La Manche, c’est mon enfance. Et Cherbourg, c’est mythique ! Mon père soignait les gens à Valognes, Coutances… Moi qui suis natif du Calvados (Vire), mon enfance a tourné autour du Calvados, de la Manche et un peu de l’Ille-et-Vilaine. Je connais très bien les plages du Débarquement, mais aussi celles entre Granville et le Mont-Saint-Michel. Je me souviens aussi d’émissions tournées dans le département, notamment à Sainte-Mère-Eglise. Aujourd’hui, beaucoup de groupes de Manchois viennent assister à mes émissions, et j’ai plaisir à discuter avec eux, à les raccompagner à leur bus… La Manche, c’est aussi des personnes importantes pour moi. Je pense à Michèle Arnaud, la première à m’engager pour animer une émission, Tilt Magazine. Elle était de Cherbourg ! Françoise Hamel, avec qui j’ai collaboré pour Champs-Elysées, est née à Cherbourg. Roger Kreicher, ancien directeur de RTL où j’ai travaillé, est de Barneville-Carteret, ma maquilleuse Nelly Pierdet est de Portbail… Mon premier émoi de cinéphile, je l’ai eu à Cherbourg. En 1957, avec des amis, j’avais assisté au tournage d’Une vie d’Alexandre Astruc, qui avait lieu à Cherbourg. Je repense aussi à tous ces champions cyclistes, une autre de mes passions…

Réservation pour le spectacle de Michel Drucker dimanche à l’espace culturel des Pieux (15 heures) :  chez « Tcheu p’tit Louis » ou à l’office de tourisme des Pieux ou en téléphonant au 06 85 50 38 92. Tarif : 30 € la place. A noter que Michel Drucker fera une séance de dédicaces après sa représentation.


PARTICIPEZ AUX EMISSIONS TELEVISEES

Pour participer à "Vivement La Télé" et "Vivement Dimanche Prochain", appelez le 01 49 46 87 38