Michel Drucker va monter sur scène !

Publié le : 19/05/2015 à 16h32

Michel Drucker va monter sur scène !

Monter sur les planches n’effraie pas Michel Drucker : il l’envisage comme une «discussion avec le public», dont il a déjà mesuré l’enthousiasme lors de la sortie de son livre. (Denis Guignebourg / Bestimage.)

Propos recueillis par Raphaël Porier

Il s'est enfin décidé à franchir le pas. Après avoir couché ses souvenirs sur papier à plusieurs reprises, Michel Drucker se racontera, seul sur scène, à partir de janvier. Une tournée d'une cinquantaine de dates à travers la France, montée par les producteurs de « Stars 80 ». L'ex-gendre idéal, qui s'assume désormais en « senior préféré des seniors », nous raconte comment l'idée, soufflée par son ami Jean-Claude Brialy, s'est concrétisée à l'occasion de célébrer ses cinquante ans de carrière.

D'où est venu le désir de vous produire seul sur scène à 72 ans ?
MICHEL DRUCKER. C'est un projet que j'ai depuis longtemps, qui m'a été mis dans la tête il y a une dizaine d'années par mon ami Jean-Claude Brialy. Il me disait toujours : « Il faut que tu racontes tout ce que tu me dis sur scène, en plus tu racontes bien et tu as une bonne mémoire ! » Je sens que ce jour est arrivé. Le fait d'en parler avec les copains du métier, Aznavour ou Belmondo, a déclenché mon envie de franchir le pas. Laurent Gerra et Muriel Robin trouvent aussi que c'est une idée fantastique. Quand le patron de France Télévisions, Rémy Pflimlin, m'a proposé l'année dernière de faire une émission spéciale à l'occasion de mes cinquante ans de carrière, j'étais un peu mal à l'aise parce que ce n'est pas trop mon caractère. Ça faisait un peu hommage posthume. Mais cela a réveillé mon envie de me lancer sur scène. C'était l'occasion ou jamais de célébrer ma longévité.

Une longévité incroyable dans ce métier...
Oui, à ma connaissance, je suis le seul au monde à connaître une carrière aussi longue. Aux Etats-Unis, les plus expérimentés, comme par exemple Oprah Winfrey, ont seulement vingt-cinq à trente ans de métier derrière eux. Ce sont des petits jeunes ! Il était temps de partager, au-delà de mes livres, toutes les anecdotes que j'ai pu accumuler en un demi-siècle de métier.

L'idée de vous retrouver sur scène ne vous effraie pas ?
Non, parce qu'il s'agit plus pour moi d'une discussion avec le public. De fait, j'ai déjà testé plusieurs fois le spectacle en province ces six derniers mois. A l'occasion de séances de dédicaces pour mon livre, dans des salles de 500 à 1 000 personnes... Mon seul problème, pour le moment, c'est d'arriver à me limiter à une heure trente. Je pourrais tenir trois heures ! Depuis que la nouvelle est connue, j'ai déjà reçu une cinquantaine d'invitations de villes qui souhaitent accueillir le spectacle. Je suis déjà prêt. Steve Suissa m'a contacté pour mettre en scène le spectacle. Il a déjà travaillé avec Francis Huster, Clémentine Célarié ou Michel Sardou. C'est ma fille Stéphanie qui s'occupera du décor.

Quand et où allez-vous démarrer cette tournée ?
Je commencerai par la Bretagne, Rennes, début 2016. Et mon rêve serait de terminer à Paris au Bouffes-Parisiens, en hommage à mon ami Brialy, ancien propriétaire du lieu. Je jouerai le vendredi et le samedi soir, et je quitterai le public en lui disant « A demain à la télé ! » Le choix de démarrer à Rennes est particulièrement significatif pour moi : c'est sur le quai de la gare de Rennes que ma mère, qui me portait dans son ventre, a failli être arrêtée par la Gestapo en 1942. Elle n'a dû son salut, et donc le mien, qu'au père de Patrick Le Lay, qui parlait parfaitement allemand et l'a fait passer pour sa femme.

Pouvez-vous déjà nous dévoiler le contenu du spectacle ?
Il y aura des images, ce sera comme feuilleter un album de famille avec des amis. Mes souvenirs, ce sont aussi ceux des spectateurs. Trois générations d'artistes, chanteurs, comédiens, personnalités politiques... Imaginez tout ce que j'ai à raconter ! Il y aura aussi de temps en temps une dame qui me tapera sur les doigts : ma mère ! Ainsi que des surprises, comme de l'interactivité avec le public. L'idée, c'est d'appuyer sur la touche pause dans le fil de ma carrière, de libérer de la mémoire pour les dix prochaines années. Je suis très excité par tout ça. J'en ai pour au moins trois ans... En fait, c'est simple : je démarre une nouvelle carrière !


Catégories : Revue de presse

Agenda

Publié le : 23/09/2018 à 12h13

Vivement Dimanche Prochain 05 - 15h30


Lire la suite

Publié le : 23/09/2018 à 12h12

Vivement Dimanche 05 - 14h15


Lire la suite

Publié le : 16/09/2018 à 12h13

Vivement Dimanche Prochain 04 - 15h30


Lire la suite

Publié le : 16/09/2018 à 12h12

Vivement Dimanche 04 - 14h15


Lire la suite

Publié le : 09/09/2018 à 12h13

Vivement Dimanche Prochain 03 - 15h30


Lire la suite

Publié le : 09/09/2018 à 12h12

Vivement Dimanche 03 - 14h15


Lire la suite

Publié le : 02/09/2018 à 12h13

Vivement Dimanche Prochain 02 - 15h30


Lire la suite

PARTICIPEZ AUX EMISSIONS TELEVISEES

Pour participer à "Vivement La Télé" et "Vivement Dimanche Prochain", appelez le 01 49 46 87 38