Vivement Dimanche 36 (05/05/2019)

Publié le : 03/05/2019 à 13h05

Vivement Dimanche 36 (05/05/2019)

Pour ce 36eme numéro de "Vivement Dimanche", Michel reçoit sur son canapé: Helena NOGUERRA , Vincent DEDIENNE, Serge REZVANI, Marion BARTOLI, Claude LELOUCH, Anouk AIMÉE.
Ainsi que les chroniqueurs: Jean PLANTU, Marcel ICHOU, Franck FERRAND, Hélène GATEAU.

  • HELENA NOGUERRA

Son 6è album solo « Nue » est sorti le 29 mars dernier. Il est composé de 11 nouvelles chansons dont un duo avec Vincent Dedienne. Elle a écrit tous les textes. Les musiques ont été composées par Philippe Eveno avec qui elle travaille depuis 15 ans. A signaler une reprise de France Gall de 1963 (texte de Robert Gall, inspiré de l’adagio d’Albinoni): « J’entends cette musique ». Un album enregistré « à l’ancienne » avec des musiciens de jazz. Elle dit de cet album que c’est « un retour à la douceur ».

noguerra,helena,chanteuse,album,nue

  • SERGE REZVANI

Héléna Noguerra a consacré un album entier aux textes de Serge Rezvani en 2007 : l’album « Fraise Vanille ». Depuis, ils sont restés amis.

Serge Rezvani est un « artiste pluridisciplinaire » : peintre, de l’après-guerre ; écrivain et poète : 40 romans et deux recueils de poésie ; auteur de 15 pièces de théâtre ; auteur-compositeurs et interprète de chansons : 150 chansons dont « Le tourbillon de la vie » (« Jules et Jim » de Truffaut)  et « J’ai la mémoire qui flanche » pour Jeanne Moreau…

Récemment on a réédité le livre de Paul Eluard en 1946 « Elle se fit élever un palais »… Serge Rezvani, à 18 ans, l’avait illustré de 11 gravures, pour Paul Eluard, tiré à 16 exemplaires !
rezvani,eluard,palais,liovre,poèmes,illustrations,dessins
NOTE DE L’EDITEUR
« Pour la 21e journée de la Fête de la Librairie indépendante (Sant Jordi), l’association Verbes et les Éditions Gallimard coéditent le fac-similé d’un exemplaire de la très rare édition de Elle se fit élever un palais de Paul Eluard, illustrée de gravures de Serge Rezvani. Ce fac-similé, tiré à 28 500 exemplaires, est offert le samedi 27 avril 2019 dans 480 librairies indépendantes de France, de Belgique et de Suisse.
À cette occasion, la Galerie Gallimard présente l’un des seize exemplaires de ce chef d'œuvre de la bibliophilie contemporaine, conservé à la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet (Paris), qui en a autorisé exceptionnellement la présentation du samedi 27 avril au samedi 4 mai en notre Galerie.
Serge Rezvani a raconté dans Le Portrait ovale (Gallimard, 1976) la genèse de ce livre rare, né de sa rencontre artistique et amicale avec Paul Eluard. Les estampes qui l’illustrent ont été gravées et encrées par le jeune artiste sur des caissettes de récupération trouvées dans les rues de Nice, faute de matériau plus noble en cet immédiat après-guerre. Touché par ces œuvres qu’il a découvertes à Paris, Paul Eluard suggèrera lui-même de les associer à son poème onirique extrait du recueil La Rose publique (Gallimard, 1934).
Serge Rezvani, qui se fera connaître plus tard aussi par ses œuvres littéraires et ses chansons, en conduira lui-même l’impression dans le célèbre atelier lithographique Mourlot.
 »

Par ailleurs son livre « Pour une philosophie du jardin » est aux éditions Tohu-Bohu.
Une évocation poétique et philosophique des jardins et des plantes ainsi que de la Nature et de la Corse où il a créé son propre jardin persan avec Marie José Nat.

rezvani,philosophie,jardin,marie-josé nat,livre,ecrivain
NOTE DE L’EDITEUR
« Evoquer le jardin, c'est descendre à l'être des choses, privilégier le détail sur l'ensemble, la fleur sur le massif, aller au coeur de la fleur, avec ses étamines, son pollen d'or fin, les délicates nervures de ses pétales retroussés, alors qu'une abeille aux besaces alourdies de cet or, pareille à un minuscule hélicoptère bourdonnant, descend d'un vol vertical se reposer quelques secondes sur la plage colorée du calice qui semble s'entrouvrir exprès pour elle. Une symphonie du jardinier poète Rezvani. L'amour du jardin, de la nature, de la Corse. De l'amour tout court. »

  • MARION BARTOLI

Elle a été numéro un française de tennis, une des meilleures joueuse mondiale (7è). Elle est l’une des trois française à avoir au moins gagné un titre en Grand Chelem : Wimbledon en 2013 (contre Sabine Lisicki). Elle s’est retirée des courts en 2013.

Son autobiographie « Renaître » est aux éditions Flammarion.

bartoli,marion,livre,renaitre,tennis,wimbledon,championne,grand chlem
NOTE DE L’EDITEUR
« « C'est mon histoire et je la raconterai de la même façon dans vingt ans. Ça me fait même du bien de plonger dans mes souvenirs. Je remonte des pentes depuis toute petite. Parfois je glisse, parfois je tombe, parfois je me casse, j'ai même connu plusieurs brancards et réanimations effrayantes mais je finis toujours par me relever et par remonter la piste. » Pour la première fois, la championne de tennis Marion Bartoli, vainqueur du tournoi de Wimbledon 2013, se raconte dans une autobiographie, écrite avec la collaboration de Géraldine Maillet. Un récit unique et bouleversant. »

  • ANOUK AIMEE ET CLAUDE LELOUCH

Le dernier film de Claude Lelouch «Les plus belles annees d’une vie » avec Anouk Aimée, Jean-Louis Trintignant, Antoine Sire, Marianne Denicourt, Souad Amidou, Monica Bellucci, sort le 22 mai prochain.

Il sera présenté à Cannes hors compétition.

trintignant,aimée,anouk,un homme et une femme,lelouch,film,cinéma

Il s’agit de la suite du film « Un homme et une femme » de 1966 (Palme d’or à Cannes 1966 et deux Oscars à Hollywood). Lelouch avait 26 ans.

Antoine Sire jouait le fils de Jean-Louis Trintignant en 1966, et Souad Amidou était déjà la fille d’Anouk Aimée dans la version de 1966. Ils ont respectivement 58 ans et 59 ans aujourd’hui.

L’histoire: 52 ans après, on retrouve les deux personnages de Claude Lelouch : Anne ( Anouk Aimée) et Jean-Louis (Trintignant), ancien pilote automobile. La mémoire de Trintignant lui joue des tours et c’est donc son fils (Antoine Sire) qui va retrouver Anne, qu’il évoque sans cesse… Anne et Jean-Louis vont reprendre leur histoire d’amour là où ils l’avaient laissée. Dans le film de 1966, on se souvient qu’ils étaient l’un et l’autre veufs et inconsolables. Ils se rencontraient et s’aimait d’un amour fou.

  • LES LIVRES DE PLANTU

« Dans la jungle de l’info », Collectif. 60 dessins de presse, préface de Christophe Déboire, aux éditions Gallimard.
plantu,jungle,info,dessin,gallimard,presse

« Il va y avoir du sport », Collectif. 60 dessins de presse, préface de Vikash Dhorasoo aux éditions Gallimard.
plantu,sport,dessin,caricature

 

 

 

 


Catégories : Télévision

Emission : Vivement Dimanche

PARTICIPEZ AUX EMISSIONS TELEVISEES

Pour participer à "Vivement La Télé" et "Vivement Dimanche Prochain", appelez le 01 49 46 87 38