Vivement Dimanche Prochain 75 (17/06/2018)

Publié le : 15/06/2018 à 10h00

Pour ce 75eme numéro de "Vivement Dimanche Prochain", Michel reçoit sur son canapé: Claude SERILLON, Marc LAVOINE, Kad MERAD, Malik BENTALHA, Chantal LADESOU, Rayane BENSETTI, Héloïse MARTIN.
Ainsi que les humoristes: Gérémy CREDEVILLE, BEN & Arnaud TSAMERE, Anne ROUMANOFF.

  • CLAUDE SERILLON

Son livre « Un déjeuner à Madrid » est aux éditions Cherche Midi.

serillon,dejeuner,madrid,de gaulle,franco

Nous sommes le 8 juin 1970, à Madrid, au Palais présidentiel du Pardo. Le dictateur espagnol Francisco Franco, reçoit à déjeuner l’ancien président Charles de Gaulle, à l’initiative de ce dernier.
On ne sait pas ce qu’ils se sont dit pendant ce déjeuner…. Serillon va donc imaginer leur échange.
Pour l’Histoire, cette rencontre reste une énigme. Pour Sérillon : « c’est  l’ultime acte politique de de Gaulle ».

En 1970, Franco dirige l’Espagne d’une main de fer depuis 36 ans, après une sanglante guerre civile. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il a été un des alliés des nazis. Il mourra 5 ans après de Gaulle, en 1975.
Le General De Gaulle lui a quitté le pouvoir en France, il y a un an, désavoué par les français lors du référendum de 1969. Il va mourir la même année, en novembre 1970. Il reste, pour toujours, le symbole de la résistance aux nazis, « l’homme du 18 juin »…

Durant ce déjeuner l’atmosphère est détendue. Yvonne de Gaulle est présente. L’ambassadeur traduit les propos. Ils vont manger du saumon.
Les raisons de ce déjeuner ? C’est l’objet du livre. Pourquoi rencontrer Franco qui est « infréquentable » à l’époque ? De Gaulle avait-il envie de  « jouer un sale tour » ? De Gaulle pensait-il que « L’Espagne et la France ont un rôle important à jouer dans l’Europe » ? En rencontrant Franco, De Gaulle avait-il le sentiment de « fermer la boucle » ?

NOTE DE L’EDITEUR
« La Faute du général De Gaulle.
8 juin 1970, Madrid. Francisco Franco, 77 ans, reçoit Charles de Gaulle, 79 ans. L'un est au pouvoir de façon implacable depuis trente et un ans, l'autre ne l'est plus depuis un an. 
Franco, l'allié des nazis ; de Gaulle, symbole de la Résistance. Tout semble les opposer, pourtant ils se rencontrent à la demande du Général... Pourquoi ce tête-à-tête ? Et pour quelles raisons déjeunent-ils en familiers ? Qu'ont-ils bien pu se dire ? 
L'auteur imagine ici l'échange de ces deux hommes peu ordinaires – entre diplomatie et guerre d'ego, dialogue tendu et conversation anodine – et questionne la figure de De Gaulle comme héros national. Ce déjeuner ne serait-il pas la " Faute du Général " ? 
Avec Un déjeuner à Madrid, Claude Sérillon nous fait entrer dans les coulisses d'un fait historique méconnu et nous livre un roman aussi ingénieux que passionnant.
 »

Par ailleurs son livre, pièces de théatre « Les valises - L'acteur - Comme deux vieilles putes » est toujours disponible aux éditions Cent Mille Milliards.

serillon,valises,acteur,putes,editions,cent,mille,milliards,livre

  • KAD MERAD ET MALIK BENTALHA

Ils jouent dans le film de Julien Hervé et Philippe Mechelen « Le doudou », avec aussi 
Guy Marchand, Elie Sémoun,  Olivier Baroux,  Alain Rimoux, David Salle, Romain Lancry, Mahdi Alaoui, Lou Chauvain, Thierry Garcia…

film,doudou,kad merad,malik benthala

Sortie mercredi 20 juin

L’histoire : un papa (Kad Merad) a perdu le doudou de sa fille à l’aéroport.  Il dépose un avis de recherche avec une récompense… Un employé de l’aéroport (Malik Bentalha) y voit l’occasion de se faire un peu d’argent !

Malik Benthala sera du 25 au 28 octobre prochain à l’Olympia avec son spectacle : « Encore ».

malik benthala,encore,spectacle,olympia

Il participera au « Marrakech du rire », qui se déroule du 20 au 24 juin.

marrakech,rire,jamel,malik,benthala

Informations sur : http://marrakechdurire.com/

  • MARC LAVOINE

Il revient avec un album intitulé «Je reviens à toi ». Il retrouve son « compositeur fétiche » Fabrice Aboulker. Il explique que cet album a été écrit dans la foulée du roman dédié à son père « L’homme qui ment » et qui s’est vendu à 400 000 exemplaires. A signaler, un duo avec Benjamin Biolay et une chanson avec la participation de son jeune fils Roman.

lavoine,marc,album

Les thèmes : les souvenirs du temps passé dans la chanson « 45 tours » ; l’espoir d’un rendez-vous amoureux, dans la chanson « Station Otoniel », une chanson d’amour où Arthur Rimbaud est cité dans « Elle est beau comme Rimbaud » ; l’amour perdu dans « Comme je t’aime », la cruauté de la solitude dans « Seul définitivement ».

Il sera en tournée à partir du 5 octobre prochain. Et passera par La scène musicale à Paris les 18 et 19 octobre.

  • RAYANE BENSETTI ET HELOISE MARTIN

Ils jouent dans le film d’Alexandre Castagnetti « Tamara volume 2 », l’adaptation d’une BD de Benoit Drousie et Christian Darasse, avec aussi  Sylvie Testud, Idrissa Hanrot, Noémie Chicheportiche, Jimmy Labeeu, Manon Azem, Bruno Salomone, Annie Cordy et Balnche Gardin.

tamara,bensetti

Sortie le 4  juillet

Le 1er film « Tamara » a été un des gros succès de l’été 2016 (800 000 entrées). On suivait la vie de Tamara, lycéenne  de 15 ans, en classe de ceconde,  complexée par ses rondeurs… Elle essayait de se débarrasser de son étiquette de « grosse » en séduisant le plus beau garçon du lycée.
Dans on retrouve Tamara (Héloïse Martin) en fac à Paris, toujours en proie à son image de « jeune file ronde ». Elle va rencontrer de nouveaux amis qui se révèleront « nocifs ». Et surtout, elle retrouve son grand amour Diego (Rayane Bensetti).

  • CHANTAL LADESOU

Elle joue dans le 1er film de David Diane et Morgan Spillemaecker « Comment tuer sa mère », adapté de la pièce « Conseil de famille » d’Amanda Sthers et Morgan Spillemaecker, aux côtés de Julien Arruti, Vincent Desagnat, et Joséphine  Drai.

ladesou,film,tuer,mere

Chantal Ladesou joue « la mère ». Acariâtre, odieuse, méchante, injuste, elle déteste ses enfants qui, eux, n’en peuvent plus d’elle. Elle les appelle « les trois petits cons ». A sa fille (Joséphine Drai), elle reproche d’être boulimique et de ne pas avoir de vie sexuelle ! Elle vit aux crochets de son fils ainé (Vincent Desagnat) qui suit une psychothérapie depuis 12 ans. Quant à son fils cadet (Julien Arruti), elle lui soutient qu’il est forcément homosexuel. Et elle adore les choquer en leur parlant de sexe. Et c’est lors du déjeuner dominical que les trois enfants se disent qu’ils « la solution la plus saine » serait de la tuer…

  • GEREMY CREDEVILLE

Il est actuellement au théâtre du Marais avec son spectacle « Parfait, et encore je suis modeste » les vendredis, samedis et dimanches. Il sera ensuite en tournée.

credeville,geremy,spectacle,humour,theâtre,marais

Informations sur : http://www.geremycredeville.com/

  • BEN et ARNAUD TSAMERE

Informations pour Arnaud Tsamère sur : http://www.arnaudtsamere.com/

Informations pour Ben sur : https://www.facebook.com/benecoresponsable/

Ils sont tous les deux en train de préparer un spectacle ensemble qu’ils tourneront en province à partir du 2 octobre prochain et qu’ils joueront à Paris à l’Alhambra en Février 2019.

  • ANNE ROUMANOFF

Elle est en tournée toujours avec son spectacle « Aimons nous les uns les autres… Et plus encore ».

Informations sur : http://www.anneroumanoff.com/

  • LIVRES RECOMMANDES PAR MICHEL

 « Juste après mon dernier souffle » de Catherine Roumanoff aux éditions Favre.
livre,roumanoff,roman,favre
NOTE DE L’EDITEUR
« Un roman initiatique dans le monde des vivants et des morts, aussi palpitant qu'émouvant, qui nous ouvre à de nouvelles perspectives sur la survivance dans l'au-delà, apaise nos craintes et nous procure le sentiment d'une rédemption toujours possible. 
"J'abandonne mon corps désormais inutile et je m'élève doucement. Ma vie commence à défiler. Je suis une spécialiste de la mort, je sais comment cela se passe. Sauf que je suis loin d'être en paix, tout s'est passé trop vite, je ne sais même pas qui m'a assassinée ! Alors je me détourne de la lumière blanche et décide de mener l'enquête." 
Alysson Flaherty, thérapeute et conférencière de renommée internationale, est victime d'un tueur à gages dans sa maison des bords de la Loire. Spécialiste des régressions sous hypnose et des vies antérieures, elle est aussi "passeuse d'âmes". Et la voilà brutalement de l'autre côté, entre le monde des morts et celui des vivants. 
Devenue esprit, elle nous entraîne dans une aventure fascinante mêlant souvenirs d'enfance, amours inachevés, réminiscences de sa vie d'hypnologue à New York avec récits des cas les plus extraordinaires, et rencontres dans l'au-delà. 
Et si la mort n'était pas la fin mais bien le début d'autre chose? Un récit initiatique, touchant et réconfortant, qui ouvre sur les mystères de l'invisible et la survivance de l'âme. »

 « Le passé définitif » de Jean-Daniel Verhaeghe aux éditions Serge Safran.
passé,definitif,verhaerghe,livre,serge safran
NOTE DE L’EDITEUR
« En l'espace de quatre heures, au cours d'un voyage en train, la vie d'un homme bascule entre présent et passé, entre Jeanne et Béatrice, entre bonheur et mélancolie.
Ferdinand, modeste salarié dans l'édition, quitte Paris pour rejoindre à Tours, en train, comme à son habitude, sa compagne Béatrice. Une violoniste qui, ce soir-là, doit jouer dans un opéra de Mozart. Sous son regard complice. Mais, sur le quai de la gare Montparnasse, il aperçoit Jeanne, son premier amour. Trop tard, le train part. Il est bouleversé. 
Rattrapé par son passé, il reprend dès qu'il peut le train pour Paris. 
Au fil du voyage, Ferdinand se laisse submerger par ses souvenirs, images de plages, d'hôpital, odeur de crêpes, pages de lecture, celle passionnée des Thibault, bercé par les paysages qu'il connaît par cœur et liés à ses moments de bonheur. 
Retrouver Jeanne, ménager Béatrice, hésitations, retrouvailles, lutte du passé et du présent. Ferveurs et oublis... 
Un beau roman mélancolique et musical sur fond d'Il re Pastore de Mozart et d'allusions aux aventures humaines de la littérature.»

« Le tour de France, un beau roman, une belle histoire » de Jean-Paul Ollivier aux éditions Robert Laffont.

jean-Paul,ollivier,tour de france,livre,robert laffont
NOTE DE L’EDITEUR
« Commentateur du Tour de France durant plus de quarante ans, Jean-Paul Ollivier en est devenu l'historien incontesté.
Intarissable et passionné, " Paulo la Science " livre ici le meilleur de ses Tours dans une sorte d'almanach cyclo-culturel qui permet de voyager dans l'Hexagone au rythme des coureurs, mais aussi des souvenirs personnels de l'auteur.
Le Tour de France constitue une épopée riche de joies, de drames, d'imprévus, d'instants d'éternité ou de suspenses insoutenables. Les récits de Jean-Paul Ollivier magnifient les régions et mettent en valeur leur beauté tout autant que leurs mystères. Des grandes plaines de la Beauce jusqu'aux cols les plus escarpés, des petits villages de nos campagnes jusqu'aux majestueux Champs-Élysées, chaque paysage cache mille histoires...
»

« Quand la coupe déborde » d’Eric Naulleau aux éditions Stock.

naulleau,coupe,foot,stock,livre
NOTE DE L’EDITEUR
« « Il existe quatre grands plaisirs liés au football. Y  jouer, le regarder, en parler, écrire à son sujet.
J’ai longtemps goûté le premier comme joueur du  dimanche, je ne me lasserai jamais du deuxième et du  troisième.
Dans les textes qui composent ce volume, je me suis  intéressé aux moments où la Coupe du monde déborde,  où un match bascule soudain de l’histoire dans la  légende. Il s’en faut parfois d’une main, d’une tête, d’un  centimètre devant ou derrière la ligne de but, d’un scandale  instantané (l’agression de Battiston par Schumacher)  ou à mèche lente (le match de la honte RFA-Autriche en  1982).
Onze rencontres où la Coupe déborde aussi de la chronique  sportive vers la rubrique culturelle. Les journalistes  les ont commentées, les écrivains s’en saisissent ensuite  pour les élever au statut d’objets littéraires. En plus de  la trace laissée par ces instants d’éternité dans l’imaginaire  collectif, j’ai donc voulu suivre celle qui en demeure  chez quantité de romanciers et d’essayistes.
Je marche ici sur mes deux pieds, je m’obstine à mêler  dans ces pages deux des grands bonheurs de mon existence  : football et littérature.
Il était temps que je connaisse les quatre saisons du  plaisir »
»

« Seule contre tous-L’histoire d’une équipe» d’Alexandre Fiévée aux éditions Amphora.
seule,tous,livre,coupe du monde,98,livre,amphora
NOTE DE L’EDITEUR
« 12 juillet 1998, la France s'apprête à vivre une journée qui restera gravée dans les mémoires. Mais avant d'en arriver là, joueurs et sélectionneur ont passé par 4 ans de matchs plus ou moins compliqués dans un climat de scepticisme ambiant... pour finalement déjouer les pronostics et marcher vers une victoire mythique et inoubliable ! Revivez, au travers des déclarations, des archives et des articles de l'époque, cette ascension magique qui a fait vibrer la France et marqué l'histoire du foot ! Par son récit brut et objectif, ce livre vous fera redécouvrir la vérité du moment, celle que la mémoire collective a peut-être oubliée.»

 

 


PARTICIPEZ AUX EMISSIONS TELEVISEES

Pour participer à "Vivement La Télé" et "Vivement Dimanche Prochain", appelez le 01 49 46 87 38