Vivement Dimanche Prochain // Garou (16/03/2014)

Publié le : 16/03/2014 à 19h45

Vivement Dimanche Prochain // Garou (16/03/2014)

Michel et son cultissime canapé rouge reçoivent Garou, et autour d'eux: Mathieu MADENIAN, Antoine DULERY, BEN, Johnny HALLYDAY, Eddy MITCHELL, Sandrine BONNAIRE, Claude LELOUCH, Elie SEMOUN, Laurent GAMELON.

  • GAROU

Son dernier album, intitulé « Au milieu de ma vie » est « un album rétrospectif ».
Il a inscrit sur la pochette les propos suivants : « J’ai avancé au milieu de ma vie… et j’ai beaucoup de gens à remercier : ma famille, mes amis, et les gens que j’ai croisé dans mes premiers épisodes… Et merci au public qui fait que le film continue. »

Cet album est composé de signatures prestigieuses :
Francis Cabrel, Jean-Jacques Goldman, Didier Golémanas, Pascal Obispo, Richard Cocciante, Luc Plamondon, Gérald de Palmas, Didier Golémanas, Romano Musumara, Daran…

  • ELIE SEMOUN et LAURENT GAMELON

Ils jouent dans la pièce « Le placard  » écrite et mise en scène par Francis Veber avec aussi Zoé Félix, François Levantal, Laurent Paolini et Marie Facundo, au THEATRE DES NOUVEAUTES.

elie semoun

François Pignon est comptable dans une fabrique de préservatif. Il apprend qu’il va être licencié… Il décide de se jeter par la fenêtre ! Un voisin de palier lui suggère un stratagème : se faire passer pour homosexuel… En effet, le « politiquement correct » qui règne aujourd’hui dans les entreprises  pourrait peut-être le protéger… Et ainsi, il va sortir d’un placard où il n’était jamais entré ! Lui qui avait une vie bien vide jusqu’à présent, va vivre des tas de choses…
Que va-t-il se passer dans sa vie ? En quoi le regard des autres va-t-il se modifier ? 

  • ASSOCIATION LAURETTE FUGAIN

Elie Sémoun participe souvent aux opérations de l’Association Laurette Fugain.

Les 29 et 30 mars auront lieu partout en France les journées nationales contre la leucémie.

leucemie,laurette fugin
Le slogan « Je donne, tu cherches, ils guérissent ». Cette année la marraine est Vanessa Demouy.

Pour toute information supplémentaire, cliquez ici : www.contrelaleucemie.org

  • CLAUDE LELOUCH, JOHNNY HALLYDAY, SANDRINE BONNAIRE, EDDY MITCHELL

Ils nous parlent du film de Claude Lelouch « Salaud on t’aime », son 44è film…

Avec Johnny Hallyday, Sandrine Bonnaire, Eddy Mitchell, Antoine Duléry, Agnès Soral, Rufus, Irène Jacob, Valérie Kaprisky, Pauline Lefebvre, Sarah Kazémy, Jenna Thiam,Isabelle de Hertogh…

hallyday,mitchellbonnaire,lelouch

SORTIE le 2 Avril

Le film a été tourné dans le propre chalet de Claude Lelouch au-dessus de Megève, pendant les 4 saisons de l’année représentant les 4 filles :
Le printemps : Irène Jacob, l’été : Pauline Lefevre, l’automne : Sarah Kazémy et l’hiver : Jenna Thiam.

Le film s’attache  à décrire la recherche du « juste milieu, de l’équilibre »…

Jacques Kaminsky (Johnny Hallyday) est un photographe-reporter extrêmement célèbre… Il a tout vu et tout photographier… Toute sa vie, il a été un père absent pour ses 4 filles qu’il a eu de 4 femmes différentes.
Fatigué, il quitte sa femme et surtout Paris, pour vivre à la montagne avec l’agent immobilier qui lui a vendue la maison (Sandrine Bonnaire) qu’un couple de gardiens (Rufus et Isabelle de Hertog), sous l’œil d’un aigle mystérieux et apprivoisé… Là, son meilleur ami (Eddy Mitchell) et ses 3 filles viennent lui rendre visite

Sandrine Bonnaire est à partir du 25 mars au THEATRE DE L’ATELIER dans « L’aide-mémoire », une pièce de Jean-Claude Carrière, avec Pascal Grégory, et mise en scène par Ladislas Cholat.
Deux personnages que tout oppose se rencontrent… malgré tout, ils vont apprendre à s’aimer et à se comprendre…

bonnaire

« Il est l'ordre, elle est la liberté.
Il note tout de peur d'oublier. Elle ne sait pas de quoi sera fait demain.
Tout les oppose et personne ne pouvait imaginer qu'ils pourraient s'aimer.
Cela pourrait être une comédie romantique. C'est une fable magique qui parle du mystère de la rencontre entre deux êtres.
 »

Eddy Mitchell joue dans  la pièce « Un Singe en Hiver », en ce moment au THEATRE DE PARIS , aux côtés de Fred Testot, Evelyne Dandry, Gérard Loussine, Chloé Simoneau, Stéphan Wojtowicz, qui en  a assuré l’adaptation…

eddy mitchell,fred testot

La mise en scène est de Stéphane Hillel, d’après le  roman d’Antoine Blondin, le film de Henri Verneuil en 1962, Jean-Paul Belmondo, Jean Gabin, Suzanne Flon, Paul Frankeur, Noel Roquevert et les dialogues de Michel Audiard, qui a co-signé le scénario aussi.

A l’hôtel restaurant « le Stella », dans la station balnéaire normande de Tigreville  mais hors saison… Fouquet (Fred Testot) prend pension dans cet hôtel tenu par Quentin (Eddy Mitchell)…

« Gabriel Fouquet arrive un soir d'automne dans l'hôtel tenu par Albert Quentin sur la côte normande. Une amitié va naître entre les deux hommes. L’un boit, l'autre ne boit plus. On se souvient du film de Henri Verneuil, du feu d'artifice et de cette cuite mémorable entre le jeune et le vieux où il est question de Yang-Tsé-Kiang, de Manolete, de Joselito, de fusiliers marins... On se souvient des répliques de Michel Audiard, fidèle à l'esprit et à l'humour d'Antoine Blondin, dont certaines sont devenues cultes :

"Les Princes de la cuite ! Les Seigneurs ! Ils vous laissent à vos putasseries, les Seigneurs ! Ils sont à 100 000 verres de vous ! Eux, ils tutoient les anges !"

"Dis-toi bien que si quelque chose devait me manquer, ça serait plus le vin, ça serait l'ivresse." »

  • BEN

Il est au Point-Virgule jusqu’en juin.

ben

  • ANTOINE DULERY

Dans le film « Salaud on t’aime », il joue un personnage étrange : il est un des acquéreurs du fameux chalet de Jacques Kaminisky dont on ignore l’origine de la fortune…

Mais surtout, il joue son premier One man show « Antoine Dulery fait son cinéma, mais au théâtre » au GRAND POINT-VIRGULE à Montparnasse du jeudi au dimanche, jusqu’au 20 avril… Mise en scène de Pascal Series.

antoine duléry

  • MATHIEU MADENIAN

Sa tournée est prolongée jusqu’en décembre 2014…

madenianmadenian

  • LES LIVRES PRESENTES PAR MICHEL

« Bertrand Blier, un homme façon puzzle » de Jean-Philippe Guerand aux éditions Robert Laffont Documento.

bertrand blier

NOTE DE L’EDITEUR
« Vingt-cinq ans après sa mort (le 29 mars 1989), Bernard Blier reste l'un des comédiens français les plus populaires. Voici LA biographie de ce « bon gros qui n'aimait pas les cons » et dont la carrière déroule l'un des plus beaux génériques du cinéma français, de Quai des Orfèvres à Buffet froid en passant par les cultissimes Tontons flingueurs.

Bernard Blier fait partie de ces « gueules » du cinéma français qui appartiennent à notre mémoire collective. Et pourtant, de ce comédien extrêmement populaire (y compris parmi les jeunes générations, fans comme leurs aînés des inoubliables Tontons flingueurs), à la carrière riche de plus de cent quatre-vingts films et trente pièces de théâtre, on ne sait presque rien. Au fil de cette biographie – la première complète et documentée qui lui soit consacrée, aujourd'hui rééditée en poche –, Bernard Blier se révèle comme un personnage aussi singulier que ceux qu'il a incarnés. Une naissance en Argentine en 1916, une vocation précoce, dès l'âge de onze ans, à la sortie d'une représentation à la Comédie Française. Son père hausse les épaules : « Tu seras privé de dessert », mais prend conseil auprès d'un comédien en vogue à l'époque. « C'est dans l'oeuf », juge l'homme de l'art après avoir écouté l'aspirant acteur réciter un poème. Et, de fait, le jeune Blier (élève préféré de Louis Jouvet au Conservatoire) débutera dans Entrée des artistes,Hôtel du Nord et Le jour se lève, rien de moins ! Facétieux comme on n'oserait plus l'être aujourd'hui, soupe au lait, joueur (il s'adonne aux courses... de chevaux de bois !), bibliophile et alpiniste averti, fin gastronome, homme et père intransigeant, fou de comédie, il plaçait l'amitié au-dessus de tout avec ses complices François Périer, Gérard Philipe, Jean Gabin, Jean Carmet, Gérard Depardieu... Menée à l'anglo-saxonne, comme une enquête, fondée sur des témoignages inédits (notamment celui de son fils, le cinéaste Bertrand Blier), cette biographie traverse cinquante ans d'histoire du septième art, et nous fait approcher la vérité d'un homme qui a vécu comme il jouait la comédie : sérieusement, sans jamais se prendre au sérieux, avec pour maxime cette devise de Michel Audiard, son meilleur dialoguiste : « J'parle pas aux cons, ça les instruit. »

 

Retrouvez plus d'informations, après la diffusion de l'émission, sur  France2.fr

 



PARTICIPEZ AUX EMISSIONS TELEVISEES

Pour participer à "Vivement La Télé" et "Vivement Dimanche Prochain", appelez le 01 49 46 87 38