• MURIEL ROBIN

Elle sera sur scène avec son nouveau spectacle « Et pof ! » à partir du 24 septembre au théâtre de la Porte Saint-Martin, à partir du 1er octobre au Palais des Sports et ensuite en tournée dans les zéniths de France.

Elle y jouera les sketchs écrits avec Pierre Palmade, il y a 31 ans, notamment ceux de son 1er spectacle écrit avec Pierre Palmade : « Les majorettes se cachent pour mourir ». Cela fait 20 ans qu’elle ne les a pas joués. On y retrouvera des « classiques » comme « L’addition », « La veste », « Le barbecue », « La réunion de chantier »…

 Informations sur : https://murielrobin-etpof.com/fr

Son livre «  Fragile » aux éditions Xo est toujours disponible.

NOTE DE L’EDITEUR
« Est-ce que je sens qu’on va finir par s’entretuer dans cette bagnole ? Maman que tout agace, papa qui ne parvient plus à la calmer, mes sœurs qui veulent disparaître.
J’ai cinq ans et j’ai l’intuition que ça pourrait mal finir, alors je vole au secours des miens et je fais le clown. Si je suis venue au monde avec ces yeux ronds et cette bouille qui fait sourire aussitôt que j’apparais, c’est sûrement pour mettre de la couleur sur le gris de notre vie. » Muriel Robin
Longtemps Muriel Robin nous a fait pleurer de rire. Voilà que pour la première fois elle nous parle d’elle avec une gravité qui nous touche aux larmes.
Sans rien dissimuler de ses chagrins d’enfant et de femme, ni d’un lourd secret, elle nous livre un portrait d’elle-même à la fois terriblement émouvant, impitoyable et drôle.
Un livre événement »

Par ailleurs Muriel Robin est très engagée dans la lutte face aux violences faites aux femmes.
Quelques chiffres :
– une femme meurt sous les coups tous les 3 jours en France
– 219 000 femmes sont victimes de violences physiques chaque année
– en 2017, 130 femmes ont été tuées par leur partenaire ou ex partenaire
– 21 hommes ont été tués par leur partenaire ou ex partenaire
– 25 enfants mineurs ont été tués par un de leurs parents

Ne pas, ne plus rester dans le  silence, composez le 3919 : REAGIR PEUT TOUT CHANGER

  • MATT POKORA

Il vient de tourner un téléfilm avec Muriel Robin sur la maladie d’Alzheimer. Muriel joue sa maman, atteinte de cette maladie.
Il s’agit d’une fiction adaptée d’un livre de Cyril Massarotto dont est tiré le titre « Le premier oublié » qui sera diffusé sur TF1.

Par ailleurs, Matt Pokora repart en tournée à partir d’octobre avec son « Pyramide Tour », avec un passage par Bercy le 26 novembre.

Informations sur : https://www.mattpokoraofficial.com/

  • PATRICE FRANCESCHI

Ecrivain aventurier, il se définit lui-même comme « aventurier corse, philosophe politique et écrivain français », il est aussi aviateur et marin.

Il a obtenu le prix Goncourt de la nouvelle en 2015.

Il vient de publier deux livres :

  • « L’éthique du samouraï moderne : Petit manuel de combat pour temps de désarroi » aux éditions Grasset.

    NOTE DE L’EDITEUR
    «  Jusqu’à sa disparition en 2010, maître Isogushi enseignait au dojo d’Ishen dans le sud du Japon. Son enseignement comportait deux disciplines inséparables  : pour le corps et pour le mental, la transmission de l’ensemble des arts martiaux traditionnels  ; pour l’âme et pour l’esprit, un guide nouveau pour la conduite de la vie. On ignore combien d’élèves forma maître Isogushi, venus des cinq continents, et il ne reste de cet enseignement que les notes de cours prises par mon vieil ami Emiliano Zapoga dit «  le Mexicain  », ici rassemblées.   Le maître a voulu que ses propos soit autonomes, tout en formant un modèle éthique complet, utilisable de manière concrète par n’importe quel homme ou femme. A quoi j’ajoute jeune adulte qui cherche une conduite à sa vie  ».

    Ainsi commence cet extraordinaire ouvrage de Patrice Franceschi  : une «  éthique  » personnelle, forgée au fil des années par l’auteur, entre ses études approfondies de philosophie à la Sorbonne, sa passion pour les stoïciens  ; et sa pratique des arts martiaux, de l’engagement et de la lutte, depuis l’Afghanistan jusqu’au kurdistan syrien… Ce «  petit manuel de combat  » rassemble 327 courts chapitres, mélodieux, philosophiques, universels. Ici une brève parabole  ; là un aphorisme surprenant  ; ici encore, un paradoxe. Chaque ligne étonne, secoue, oblige. C’est à la fois une éthique  ; un manuel de haute tenue pour une époque où rien ne semble tenir, et nous tenir. Et la recherche d’une voie, à l’évidence humaniste, poétique – à la manière d’un Kipling écrivant à son fils.
    Romancier, explorateur, baroudeur, Patrice Franceschi est aussi un passionné de sagesse, une sagesse active, vive, enthousiaste – il nous offre ici le plus beau des traités, dans une langue nette et forgée par le temps.
     »
  • « Le chemin de la mer » aux éditions Grasset.

    NOTE DE L’EDITEUR
    « Quand on quitte la plaine côtière du Terriden en direction du nord et que l’on grimpe à travers les montagnes vers le grand plateau du Chapa, on laisse sur sa gauche une piste sinueuse qui semble se perdre dans de singulières vallées. Les étrangers s’y engagent rarement…
    « Dans mon univers personnel qui mêle écriture et aventure – ou si l’on préfère, le vécu comme source d’imaginaire – les nouvelles sont le genre littéraire par excellence : leur brièveté volontaire compense le raccourci d’existence auquel se résume souvent la vie humaine ; quand cent romans ne pourraient voir le jour en un seul homme, cent nouvelles peuvent prendre leur place.
    Romans ramassés à l’extrême, tentant de dire l’essentiel et rien que lui, les nouvelles obligent à aller droit au but, à élaguer, et au final à tout miser sur l’intensité de la « chute » : faute de quoi la cible est manquée.
    Les six nouvelles de ce livre suivent cet idéal exigeant et si aucune unité d’apparence ne les relie, une unité absolue les réunit. Leurs « héros » tendent tous vers le même but : sortir de l’étroitesse des possibles contenus dans ce qu’il est convenu d’appeler la « condition humaine »…
    » 

Par ailleurs, il a fait renaître il y a 15 ans un vieux trois mat goélette « La Boudeuse ». Il y a  accompli une vingtaine d’expéditions autour du monde,  expéditions basées sur « le développement durable, la biodiversité et le dialogues des cultures », avec une ambition : « promouvoir une véritable écologie humaniste, basée sur le développement durable et favoriser le dialogue entre les cultures ». Il devrait repartir dans les prochains mois.

  • SUGGESTIONS CULTURELLES

LIVRES

« Avance bordel !» de Samuel Marie avec la collaboration d’Emmanuelle Dal’Secco, préface de Jean-Louis Etienne aux éditions Dunod.

NOTE DE L’EDITEUR
« Ce matin-là, il mène une opération de débroussaillage au pied de la citadelle de Besançon. Samuel Marie est cordiste, il a tout juste 20 ans. Puis, c’est la chute  : 6 mètres plus bas, face contre terre, son corps ne se relèvera jamais. Le verdict est sans appel  : deux vertèbres cervicales brisées, il restera tétraplégique.
30 opérations, 4 ans de rééducation… le temps qu’il lui faudra pour préparer son évasion. Elle sera lointaine. Pour se réapproprier son corps et défier les préjugés, cet ancien compétiteur sans limite se lance dans la plus grosse course de sa vie grâce à une force d’esprit inébranlable.
Dans ce livre-témoignage écrit comme un roman d’aventures, Samuel raconte son incroyable épopée, jusqu’à ce projet fou  : la traversée de 3 continents, sur 75  000  kilomètres et 22  pays au volant de son fourgon.
 »

PROCHAINE ÉMISSION

Rediffusion du Vivement Dimanche 66 Florent Pagny

16 août 202014:20

Les invité.es

Les Chroniqueurs-euses