• HUGUES AUFRAY

A 90 ans, il fête ses 60 ans de carrière, qu’il a marqué par grand concert-anniversaire exceptionnel le 7 septembre dernier à Sorèze.

Il sera salle Pleyel le 18 et 20 octobre, pour un concert intitulé « Visiteur d’un soir ».

Son livre « Droit dans mes santiags… » coécrit avec Alain Wodascka et Monique Monnet est aux éditions Carpentier.

NOTE DE L’EDITEUR
« Hugues Aufray, ce pionnier de la World Music, est une des légendes vivantes de la chanson française. Il a adapté quantité de chansons sud-américaines, irlandaises, canadiennes, américaines…, a traduit Dylan, et créé ses propres compositions. Ce colporteur de « songs » collectionne ainsi un nombre impressionnant de classiques: « Santiano », « Je reviens « , « Debout les gars », « Le rossignol anglais », « Les crayons de couleurs », « L’épervier », « N’y pense plus tout est bien », « La fille du Nord », « Les temps changent », « Dès que le printemps revient », « Céline », « Stewball », « Le petit âne gris », « Adieu Monsieur le Professeur », « Hasta luego », « Tchin-Tchin », « La terre est si belle », « Chacun sa mer »… Il est historiquement le premier « folk singer » français et celui qui a donné naissance à toute une génération de chanteurs à guitare: Renaud, Francis Cabrel, Yves Duteil, Yves Simon, Jean-Michel Caradec, Maxime Leforestier… Dans cet ouvrage – le premier qui lui soit consacré -, Hugues Aufray raconte sa vie d’artiste : son enfance, celle d’un jeune garçon d’origine noble, marquée par la guerre et l’amour de l’art ; les cabarets des années 50 et sa rencontre avec d’éminents artistes : de Django Reinhardt à Ava Gardner ; la période faste des années 60: sa découverte de Bob Dylan, ses « Olympia » avec Johnny Hallyday, Marianne Faithfull… ; les diverses expériences artistiques d’un homme, précurseur en matière d’écologie, animé avant tout par la tolérance et la liberté de vivre et de créer… ; les aventures du « troubadour » de 1929 aux années 80… une aventure à suivre! »

  • FLORENT PAGNY

Son nouvel album intitulé « Aime la vie », est sorti avant les vacances d’été avec les signatures d’Emmanuelle Cosso-Mérad, Manu Martin, Daran, Alain Lanty, Didier Golémanas, entre autres.

Enregistré chez lui, en Patagonie, en famille, son neveu Mathias a écrit la plupart des chansons.

Informations sur : http://florentpagny.fr/

  • SUGGESTIONS CULTURELLES

LIVRES

« Emmuré(s) vivant(s) » de Dorothée Salaat-Haas avec Jean-Michel Riou aux éditions Plon.

NOTE DE L’EDITEUR
« Un récit porté par la plume de Jean-Michel Riou, sur le locked-in syndrome et la vie des accompagnants.
C’est l’histoire d’un couple fusionnel à qui tout réussit jusqu’au jour où un mal irréversible les frappe au cœur. La maladie de Charcot détruit un à un les muscles d’Alain. Bientôt, il est muet, immobile, prisonnier d’une machine reliée à sa gorge afin de l’oxygéner et d’une poche fixée à son ventre qui le nourrit. Il faut veiller sur lui chaque heure du jour et de la nuit, écouter le souffle mécanique de l’appareillage, ventiler ce corps inerte, le nettoyer, deviner ce que le regard réclame en silence. Douleur, froid, étouffement, tout doit s’anticiper. Son épouse Dorothée devient son assistante de vie,  » l’ombre de son ombre « , refusant comme lui de céder à la fatalité. La maladie de Charcot est épouvantable. Elle avilit, détruit tout sur son passage, emporte la victime et son entourage. Les pronostics les plus optimistes parlent de deux à trois ans d’existence chaotique, submergée par la peur. Et sans repos. Qui survivrait à tant d’épreuves ?
C’est l’histoire de ces deux êtres  » emmurés vivants « , acceptant tous les sacrifices pour conjurer le sort, triompher de la mort. Le témoignage de Dorothée Salat, écrit avec l’écrivain Jean-Michel Riou, est bouleversant, émouvant, parfois même drôle. C’est l’histoire extraordinaire de ceux qui partagent le calvaire des souffrants.
 »

« Bien vieillir sans médicaments » du Dr Christophe de Jaeger aux éditions du Cherche Midi.

NOTE DE L’EDITEUR
« Vieillir en bonne santé, le plus longtemps possible !
Bien vieillir est-il donné à tous ? Peut-on rester durablement en bonne santé ? Et si oui, comment bien gérer son  » Capital santé  » ?
Christophe de Jaeger nous livre ici une vision différente, globale et résolument moderne de notre santé.
Comment connaître de manière approfondie son corps, ses faiblesses, ses forces ? Grâce à des techniques performantes qui mesurent l’âge physiologique, seul vrai reflet de notre Capital santé.
L’âge physiologique, parfois très différent de l’âge chronologique, permet d’évaluer nos systèmes cardiaque, vasculaire, cérébral, osseux, métabolique, neurologique, cutané, hormonal… À partir de ces indications objectives, il est possible d’agir conjointement sur les facteurs de maintien et d’amélioration de sa propre santé, et parfois de façon très simple.
Bien vieillir sans médicaments vous offre ainsi les clés de la longévité en bonne santé.
 »

« Longue vie ! » du Dr Christophe de Jaeger aux éditions Télémaque.

NOTE DE L’EDITEUR
« Loin du jeunisme et de la culture de la performance, il existe des méthodes pour vieillir… sans prendre de l’âge ! Santé, nutrition, sport et philosophie de vie, Christophe de Jaeger nous donne les clés pour continuer à fêter nos anniversaires avec plaisir… »

 

PROCHAINE ÉMISSION

Rediffusion Vivement Dimanche 34 Raymond Poulidor

23 août 202014:20

Les invité.es

Les Chroniqueurs-euses

PROCHAINE ÉMISSION

Rediffusion Vivement Dimanche Prochain 42 Spécial Tour de France

23 août 202015:35

Les invité.es

Les Humoristes