• ALAIN SOUCHON

Son  nouvel album intitulé« Âmes Fifties » est sorti il y a 10 jours.

Au travers de 10 nouvelles chansons, on retrouve les signatures de Pierre  et Charles Souchon, Edouard Baer, David Mac Neil, Laurent Voulzy.

Il explique que dans ce disque, il a voulu « être guilleret dans la gravité ».

Il y parle de la musique classique et la musique d’aujourd’hui dans la chanson « Debussy, Gabriel Fauré », de Paris et la banlieue séparés par le périphérique dans « Ici et là », d’un homme et d’une femme se quittent dans « Irène » (musique de Laurent Voulzy), de l’amour et le temps qui passe dans « On s’aimait », de la nostalgie dans « On se ramène les cheveux vers l’avant ». Il y a également la B.O. du film « Ouvert la nuit » d’Edouard Baer, sorti en 2017 et un poème de Ronsard, sur une musique d’Alain Souchon : « Ronsard Alabama ».

En tournée, des Zéniths jusqu’au printemps 2020 avec passage un Dôme de Paris (Palais des sports du 14 au 17 novembre).

Informations sur : https://www.alainsouchon.net/

  • VINCENT DELERM

Son nouvel et 7eme album intitulé « Panorama » est sorti il y a 10 jours avec 10  nouvelles chansons écrites et composées par Vincent Delerm, et chaque chanson est réalisée par un artiste différent dont Keren Ann, Yael Naïm, Rufus Wainwright…

Il fait de nombreuses évocations ou citations de personnages qu’il apprécie : Agnès Varda, François Truffaut, l’italien Angelo Branduardi, le poète américain Raymond Carver. Il y raconte aussi un road trip aux Etats-Unis dans « La Chamade » ; il parle de l’enfance dans « les enfants pâles »…

Il sera en tournée en 2020 et d’ores et déjà à Paris du 5 au 9 novembre et  les 3, 4 5, 6 et 7 décembre à La Cigale.

Par ailleurs, il a réalisé son 1er  film intitulé « « Je ne sais pas si c’est tout le monde » sorti mercredi 23 octobre. Co-produit par Julie Gayet.

L’ambition du film : « Capturer des moments de vie »… Se demander ce qui touche les autres ? Qu’est ce qui nous remue ? »

On y entend parler : un journaliste de l’Equipe (Vincent Duluc), Alain Souchon, Vincent Delerm, Jean Rochefort (qui évoque une rencontre),  Vincent Dedienne (qui parle de l’amitié), l’épouse de Vincent Delerm (Virginie Aussiètre) .

On y voit aussi la dernière apparition de Jean Rochefort à l’écran (disparu en 2017) et son dernier plan… Le film lui est dédié.

Informations sur : http://vincent-delerm.com/

  • NIELS ARESTRUP ET ALEXIS MONCORGE

Ils jouent dans la pièce du dramaturge américain John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann « Rouge » au Théâtre Montparnasse ; pièce qui a triomphé à Broadway en 2009.

La pièce raconte un passage de la vie du peintre américain Mark Rothko, mort en 1970 et considéré aujourd’hui comme un des peintres abstraits les plus importants de la 2è moitié du 20è siècle.

Aujourd’hui la plupart de ses tableaux sont dans des grands musées, et les deux derniers tableaux passés en salle des ventes se sont vendus à 72 et 87 millions d’euros.

L’histoire : à New York, à la fin des années 50, dans l’atelier newyorkais du peintre Mark Rothko. Deux personnages : le peintre Mark Rothko (Niels Arestrup) et un jeune homme qui se présente pour le poste d’assistant du peintre (Alexis Moncorgé).

  • FRANÇOIS MOREL

Il est sur France Inter tous les vendredis à 8h55 dans la matinale de Nicolas Demorand et Léa Salamé.

Par ailleurs, il reprend son spectacle « J’ai des doutes » à La Scala de Paris, à partir du 5 novembre, un hommage à Raymond Devos, pour lequel il a reçu le Molière 2019 de la catégorie « Comédien Théâtre Public ».

Enfin le livre « Je n’ai encore rien dit » regroupant ses chroniques d’Inter de 2017 à 2019 est aux éditions Denoël.

Informations sur : http://francoismorel.com/

  • SUGGESTIONS CULTURELLES

LIVRES

« Le Roi Fol » de Laurent Decaux aux éditions XO.


NOTE DE L’EDITEUR
« Au début de l’année 1392, tous les rêves sont permis à Charles VI. La reine Isabeau vient d’accoucher d’un fils, le pays retrouve la prospérité, la guerre avec l’Angleterre touche à sa fin. Mais, en quelques mois, un scandale d’adultère, un attentat contre son premier ministre, une maladie inexplicable s’abattent sur le jeune roi.
Charles diminué par ses crises de démence, les factieux s’agitent en coulisse. à la cour, le vice est l’affaire de tous et l’ambition n’est pas l’apanage des grands. Dans l’incroyable entreprise de démolition d’un règne, le spéculateur Nicolas Flamel, l’Italienne Valentine Visconti, le peintre Paul de Limbourg et le cuisinier Taillevent auront tous un rôle à jouer.
La France en sera quitte pour cinquante années de chaos.
Complots, joutes sanglantes, plaisirs débridés, Le Roi fol est le roman d’une France médiévale exaltée, soumise à toutes les passions..
»

« Alula, merveille d’Arabie » collectif sous la direction de Laïla Nehmé et Abdulrahman Alsuhaïbani aux éditions Gallimard.


NOTE DE L’EDITEUR
« Située dans le nord-ouest de l’Arabie saoudite, AIUla (al-‘Ulâ) est une région naturelle et archéologique spectaculaire. Cet ouvrage raconte son histoire millénaire, depuis les premières installations humaines il y a sept mille ans jusqu’à l’époque contemporaine. On y découvre aussi la vitalité des recherches archéologiques menées depuis près de trente ans, en particulier par les équipes franco-saoudiennes. La formation géologique de la vallée et de ses oasis, les pratiques cultuelles des antiques royaumes pré-islamiques, la majesté des tombeaux rupestres nabatéens, la naissance de l’écriture arabe, la vie des pèlerins à al-‘Ulâ, le temps d’une halte sur le chemin de Damas à Médine, la construction du chemin de fer du Hijâz attestent que ce lieu trop longtemps méconnu est au croisement des civilisations. A al-‘Ulâ, la Hégra des Nabatéens et des Romains, premier site archéologique saoudien inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 2008, s’ouvre au monde. Comparable à Pétra, en Jordanie, par sa taille et son importance, Hégra recèle des secrets, révélés le temps d’une exposition. »

 

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche 54 Thomas Sotto

17 novembre 201914:25

Les invité.es

Les Chroniqueurs-euses

PROCHAINE ÉMISSION

Chroniques Vivement Dimanche du 10/11/2019 Stéphane Bern

Les invité.es

Les Humoristes