• ARY ABITTAN

Il est en tournée avec son spectacle « My story » qu’il joue depuis 2017.  Ces dernières seront à l’Olympia les 13,14 et 15 décembre.

Sur scène, il raconte les différentes « parties de sa vie » : son enfance, son mariage, son divorce, son célibat, sa famille recomposée et ses enfants…

Par ailleurs,  il tourne pour M6 « Comme un père » réalisé par Stéphanie Pillonca Kerven avec Julie de Bona, Annie Grégorio , Marie Vincent et Youssef Hajdi.

« Frank est un père dont les rêves vont être bousculés par la naissance de sa fille porteuse de trisomie 21. Comment va-t-il affronter les petits et grands sacrifices que cette nouvelle vie lui impose ? »

Informations sur : https://www.coullier.com/fr/ary-abittan-1

  • CLAUDE LELOUCH

Son prochain film « La vertu des impondérables » sortira courant 1er trimestre 2020 avec Ary Abittan, Elsa Zylberstein, Marianne Denicourt, Laurent Couson, Béatrice Dalle, Rufus, Gilles Lellouche, Agnès Soral…

Le film a été entièrement tourné en téléphone portable (Lelouch dit : « C’est ce qui se rapproche le plus de l’œil humain ») avec la participation des apprentis de l’école de Cinéma Claude Lelouch de Beaune et en 13 jours…

Comment les mauvaises choses de la vie s’avèrent finalement formidables.  

  • SUGGESTIONS CULTURELLES

LIVRES

« Les chances qu’il nous reste : histoire de la sixième extinction » d’Erwann Menthéour aux éditions Fayard.


NOTE DE L’EDITEUR
« Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas.
Ancien cycliste professionnel, Erwann Menthéour a ensuite fondé son entreprise de coaching alimentaire et sportif, Fitnext, qui compte plusieurs milliers d’adhérents. Lanceur d’alerte, il a dénoncé aussi bien le dopage que la «  malbouffe  » dans ses livres et dans la presse où il prend régulièrement la parole.
 »

« Mes rebonds favorables » de Serge Blanco en collaboration avec Jean-Luc Gonzalez aux éditions Marabout.

NOTE DE L’EDITEUR
« Serge Blanco est né à Caracas, au Venezuela, en 1958. Il n a pas connu son père et a été élevé à Biarritz par ses grands-parents et par sa mère dont il ne se serait éloigné pour rien au monde. Issu d un milieu modeste, il a appris le sens du travail, le prix des choses, le goût des autres. Sur les terrains, Blanco a émerveillé les amoureux de rugby du monde entier de ses inspirations géniales et de ses relances tranchantes. Ensuite, il a vite rebondi, lançant sa thalasso et sa marque de vêtements. Puis il est devenu président du Biarritz Olympique, le club de sa vie, premier président de la Ligue, et enfin vice-président de la Fédération française de rugby.
Déroulant le fil d une vie hors du commun et l arrière-plan de ses plus beaux exploits avec humilité et bonne humeur, Serge Blanco raconte son enfance heureuse, ses premiers ballons, ses premiers boulots, ses premières sélections avec le XV de France. Il dévoile ses amitiés indéfectibles avec Jean-Pierre Rives, Serge Kampf, Pierre Camou. Il remet aussi quelques points sur les i, notamment sur son projet de Grand Stade. Car, à 60 ans passés, Serge Blanco entend continuer à servir le rugby français, toujours à l affût d un rebond favorable…
»

« Zidane » de Frédéric Hermal aux éditions Flammarion.

NOTE DE L’EDITEUR
« Zinédine Zidane est le Français le plus célèbre au monde, mais qui est-il vraiment ? Un être secret qui cultive la discrétion, un homme adulé qui se préserve et protège les siens, une star au destin exceptionnel qui reste un type normal. A travers dix-huit années d’échanges et de confessions exclusives avec le joueur devenu entraîneur, grâce aux témoignages des proches de l’icône qui ont accepté de parler avec confiance et liberté, Frédéric Hermel livre le récit d’une vie hors du commun. De son enfance marseillaise et son parcours pour devenir l’un des plus grands footballeurs de l’histoire à son incroyable triplé en Ligue des champions à la tête du Real Madrid, en passant par sa relation fusionnelle avec ses quatre fils et sa femme Véronique, l’auteur raconte avec respect, délicatesse et précision, tous les épisodes majeurs de la destinée de Zidane. Il retrace la conquête de la première étoile de champion du monde, revient sur le geste fou contre Materazzi, sur cette violence en lui, mais surtout sur son immense générosité et son sens de la justice. Il explique aussi les affres de son nouveau métier, son rapport à l’argent, son identité si française et sa solitude revendiquée. Et relate de nombreux événements, petits et grands détails, méconnus et inédits. »

« Une mère juive ne meurt jamais » de Patrice Abbou aux éditions Plon.

NOTE DE L’EDITEUR
« Les Molina n’ont pas le droit de sortir, de se laver, de se changer, de se parfumer et encore moins de travailler… pendant sept jours, comme le veut la tradition.
Ils sont en deuil de leur mère Louise.
Adam Molina, 40 ans, le plus jeune des quatre enfants, avait prévu de repartir le lendemain de l’enterrement. Mais devant la pression de son père et de son frère aîné Henri, il est contraint de rester. D’autant plus qu’il a une mission, la dernière volonté de sa mère : trouver un mari à Lucie, sa sœur.
 Dans ce huis clos caustique et haut en couleur, les émotions s’entremêlent, entre tendresse, culpabilité et rancœur. »

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche 54 Thomas Sotto

17 novembre 201914:25

Les invité.es

Les Chroniqueurs-euses

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche Prochain 54

17 novembre 201915:15

Les invité.es

Les Humoristes