• PATRICE DUHAMEL ET JACQUES SANTAMARIA

Ils ont signé déjà plusieurs livres sur la 5è République : « Coulisses et secrets de l’Elysée »,  « L’anthologie des cruautés en politique »,  « Les jours d’après ».

Leur nouveau livre s’intitule « La République abimée ». Il est aux éditions de L’Observatoire.

NOTE DE L’EDITEUR
« Certaines affaires disparaissent aussi vite qu’elles ont surgi dans l’actualité, d’autres font vaciller les fondements de la République et deviennent des scandales d’État. Dix de ces affaires sont racontées dans ce livre : « Markovic », ou comment la femme d’un futur président a été odieusement salie ; « Boulin », ou comment une opération immobilière s’est scellée par la mort mystérieuse d’un ministre ; « les diamants de Bokassa », quand un cadeau empoisonné contribue à la défaite de Giscard ; « Clearstream », ou l’incroyable histoire d une haine sans merci. Entre intrigues, corruption, et ambition, ces affaires révèlent qu’en politique, tous les coups sont permis : manipulation, complot, trahison. Et dans la course effrénée au pouvoir, rien ni personne n’est épargné. Mais au-delà de ce terrible spectacle politique et des machinations ; plus grave encore que les carrières ruinées, les honneurs souillés et les vies brisées, c’est l’idéal républicain qui est atteint en plein cœur et peu à peu abîmé. »

  • TROIS CAFÉS GOURMANDS

Le trio (Mylène, Jérémy et Sébastien) sorte leur premier album live intitulé « Un air de live ».

Ils ont fait une longue tournée des Zéniths, qu’ils poursuivent actuellement, et passeront à l’Olympia le 2 décembre prochain.

Informations sur : https://www.troiscafesgourmands.fr/

  • PASCAL LÉGITIMUS

Il publie « L’alphabêtisier », avec comme sous tire : « Voyage en termes inconnus », aux éditions Michel Lafon.

NOTE DE L’EDITEUR
« Amis lecteurs, voici de quoi étancher votre inextinguible soif de connaissances. Le livre que vous tenez entre vos mains ne contient en effet que des mots qui n’existent pas… Mais qui pourraient… ou devraient !
Avec ces exquis mots 100 % inédits, vous pourrez briller en société en les plaçant à bonnet chiant devant vos interlocuteurs éberlués, chez qui vous provoquerez à coup sûr un raz-de-marrer. Et si vous vous êtes dit un jour :  » Ah, il faudrait un nom pour ça ! « , il y a de fortes chances qu’il se trouve quelque part dans ces pages, que vous cherchiez un ustencil pour appliquer votre rimmel, que vous ayez à supporter les humeurs de votre chefteigne ou désiriez parodier une chansornette à succès.
Et tant pis si les exégètes de la sémantique tiquent !
 »

Il est par ailleurs en tournée avec la pièce de Marc Fayet mise en scène par Richard Berry « L’ordre des choses » aux côté de Pascale Louange et Valentin de Carbonnières.

« Bernard Hubert et Juliette, sa jeune compagne, voient débarquer Thomas qui assure, test ADN à l’appui, qu’il est le fils de Bernard. Problème : Bernard Hubert prétend qu’il a toujours été stérile ! Autre problème : Juliette n’a pas l’air insensible au charme du garçon. Bernard aurait-il ouvert la porte à son fils ou à son rival ?
« J’avais envie de mettre en scène un fait de société, irréversible, le désir d’enfant à tous prix et tous les moyens mis au service de cette obsession. » Richard Berry. »

Informations sur : http://www.pascallegitimus.com/

  • ROBERTO ALAGNA

Il vient de sortir un nouvel album intitulé « Caruso 1873» composé de 19 chansons,   consacré aux plus grands airs d’opéras et aux plus belles chansons napolitaines, chantés par Caruso … Ils y a des airs de Bizet, Massenet, Pergolèse, Puccini, Tchaïkovski, Rossini, Leoncavallo, ainsi qu’une chanson de Lucio Dalla intitulée « Caruso » même.
L’orchestre est dirigé par Yvan Cassar qui a aussi assuré les arrangements.
A noter également la présence sur le disque d’Aleksandra Kurzak, son épouse.

Enrico Caruso est considéré comme le plus grand ténor de tous les temps. Il était une des grandes stars mondiales du début du 20è siècle qui est mort en 1921.

Le 6 février 2019, il chantera les airs de cet album au Théâtre des Champs-Élysées.

Actuellement, il donne  une série de représentations de « Don Carlo » de Verdi,  aux côtés de son épouse Aleksandra Kurzak, à l’Opéra Bastille.

 

 

Il chantera par ailleurs « Carmen » au Stade De France le 19 septembre 2020.

Informations sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/RobertoAlagna.Tenor/

  • SARAH SUCO, DOMINIQUE BESNEHARD ET CELESTE BRUNNQUELL

Sarah Suco réalise son premier film « Les éblouis » produit par Dominique Besnehard avec Céleste Brunnquell, ainsi que Camille Cottin, Jean-Pierre Darroussin, Eric Caravaca, Eva Ristorcelli, Daniel Martin…

Sortie le 20 novembre

« Camille, 12 ans, passionnée de cirque, est l’aînée d’une famille nombreuse. Un jour, ses parents intègrent une communauté religieuse basée sur le partage et la solidarité dans laquelle ils s’investissent pleinement. La jeune fille doit accepter un mode de vie qui remet en question ses envies et ses propres tourments. Peu à peu, l’embrigadement devient sectaire. Camille va devoir se battre pour affirmer sa liberté et sauver ses frères et sœurs. »

  • TANGUY PASTUREAU

Il est actuellement en tournée avec son spectacle « Tanguy Pastureau n’est pas célèbre » avec un passage par le Théâtre de la Renaissance en janvier 2020.

Il formations sur sa pages Facebook : https://www.facebook.com/pages/category/Public-Figure/Tanguy-Pastureau-260165230677505/

Il est par ailleurs  tous les jours sur France Inter  à 12h07 avec sa chronique « Tanguy Pastureau maltraite l’info », dans  l’émission de Nagui « La Bande Originale »…

  • JEANFI JANSSENS

Il est actuellement en tournée jusqu’au printemps 2020, avec son spectacle « Jeanfi décolle », et fera deux dates à l’Olympia les 8 et 9 janvier 2020.

Informations sur : https://www.jeanfijanssens.fr/

Il est par ailleurs toujours l’un des piliers de l’émission «  Les grosses têtes » sur RTL.

  • SUGGESTIONS CULTURELLES

LIVRES

« La syndicaliste » de Caroline Michel-Aguire aux éditions Stock.

NOTE DE L’EDITEUR
« Dans une maison de banlieue parisienne, le 17 décembre 2012, une femme est retrouvée en état de sidération, ligotée sur une chaise, un manche de couteau enfoncé dans le vagin. Un « A » a été tracé par une lame sur son ventre. Elle s’appelle Maureen Kearney, elle est la syndicaliste d’Areva.
Depuis des années, Maureen défend les intérêts du fleuron du nucléaire français. Elle est proche d’Anne Lauvergeon, fréquente les ministres et les capitaines d’industrie. Lorsqu’elle apprend que l’ennemi juré d’Areva, EDF, est prêt à signer un contrat avec les Chinois qui pourrait entraîner un transfert de technologies, elle monte au créneau, alerte les politiques. Jusqu’à ce jour de décembre 2012.
Suite à son agression, une enquête est lancée par la gendarmerie. Alors tout bascule. Et si la syndicaliste avait tout inventé ? Maureen serait-elle une hystérique, une manipulatrice ? Ou tout simplement une lanceuse d’alerte broyée par un système qui la dépasse ?
Nerveuse comme un thriller, l’enquête de Caroline Michel-Aguirre nous plonge au cœur d’une terrifiante histoire de pouvoir, politique, industrielle, mais avant tout humaine.
 »

« À l’amour, à la vie» de Catherine Ceylac aux éditions Flammarion.
NOTE DE L’EDITEUR

« Dans ce nouveau livre, j’ai eu envie d’honorer la vie en évoquant le rapport amoureux. Ainsi, j’ai demandé à quatorze femmes et hommes, dont la notoriété n’est plus à faire, de me raconter leur vie amoureuse. Ecrivains, comédiens, chanteurs, réalisateur, dessinateur, cuisinier… ils vont vous surprendre, vous émouvoir, vous agacer. De la première fois qu’ils ont ressenti de l’amour de la part d’une mère, d’un père, de grands-parents, d’un enseignant, à la première relation charnelle en passant par les grandes histoires d’amour, celles qui font grandir ou celles qui détruisent, amours toxiques, amours pansements, amours toujours, amours fugaces, amours salvatrices. Laissez-vous emporter par ce sentiment qui sculpte nos vies et sans lequel nous ne serions rien.»

« Répondre à la crise démocratique » de François Hollande aux éditions Flammarion.

NOTE DE L’EDITEUR
« « La démocratie recule partout dans le monde. Les régimes autoritaires vantent leur efficacité et se moquent effrontément des règles de droit. Le populisme prend des formes nouvelles aux États-Unis et s’installe en Europe. La démocratie paraît en danger dans notre pays. Crise de la représentation, Gilets jaunes, affaiblissement des élus et des corps intermédiaires, contestation des institutions de la Ve République : tout concourt à la remise en cause de ce qui a fondé la relation entre les citoyens et le pouvoir.
J’ai voulu mettre mon expérience de président de la République au service de cette réflexion, ayant pu moi-même faire le constat des ambiguïtés et des contradictions de notre Constitution. Elle tente de plus en plus mal de conjuguer les apparences d’un régime parlementaire avec la concentration du pouvoir présidentiel qu’amplifie le quinquennat. Tout remonte au chef de l’État, alors que, contrairement à l’idée reçue, il ne décide pas de tout, et ne devrait se préoccuper que de l’essentiel.
J’ai donc choisi de répondre à toutes les questions que Terra Nova entendait me poser pour en savoir davantage sur le fonctionnement des pouvoirs publics et pour connaître mes propositions afin de redonner du souffle à notre démocratie et de la force à nos institutions.
Mon but est de convaincre les Français que nous devons garder la stabilité que confère la Ve République sans rester dans l’immobilisme. Notre pays a besoin d’autorité, mais aussi de responsabilité, de clarté, d’équilibre, de respect et d’engagement. Tel est le sens de mes propositions. »
 »

 

 

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche 54 Thomas Sotto

17 novembre 201914:25

Les invité.es

Les Chroniqueurs-euses

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche Prochain 54

17 novembre 201915:15

Les invité.es

Les Humoristes