• CHRISTOPHE DECHAVANNE ET SLOANE

Depuis 2006, Christophe Dechavanne  produit les fameuses tournées évènements en hommage aux années 60, 70 et 80.

En 2020, deux tournées événements vont avoir lieu :

« La Tournée Age Tendre », la tournée des idoles. Un spectacle nouveau et 100% live (3h de show), à partir de vendredi 10 janvier,  à Deols, dans l’Indre (puis Niort, Le Mans, Alençon, Rouen, Lorient, une Trentaine de date en tout) et Le Palais des Sports de Paris le 23 avril. Avec : Jeane Manson, Les Forbans, Pascal Danel, Michèle Torr, Michel Orso, Claude Barzotti, Herbert Léonard, Christian Delagrange…

Informations sur : https://www.agetendreettetedebois.com/

Et  « La Tournée des années 80 » dont Sloane fait partie. Là aussi 3h de live avec des artistes phares des années 80 dont Imagination, Gold, Zouk Machine, Pedro Castano (« La macarena ! »),  Lio, Jean-Pierre Morgand, Julie Pietri, Philippe Cataldo, Partenaire Particulier, Sabine Paturel, Raft… Démarrage de la tournée également le 10 janvier avec Le Palais des Sports le 24 avril prochain.

Informations sur la page Facebook : https://www.facebook.com/annees80latournee/

  • ROSE

Son  nouvel album 5è album s’intitule « Kerosène » composé de 13 nouvelles chansons. Elle y revient sur ses dernières années difficiles dans la chanson « Les années diaboliques », elle parle de la difficulté de trouver l’amour dans « Horizon grand », de sa propre image, et la difficulté de séduire dans « Les hommes », la tentation du bonheur dans « Pourquoi pas »,…


Elle sera le 1er avril 2020 au Casino de Paris, puis ensuite en tournée.

Par ailleurs elle sort un livre également intitulé « Kérosène » aux éditions Ipanema.
Un récit autobiographique où elle raconte « une vie chaotique, sincère et lucide ». Elle évoque la nuit, les addictions graves pour lesquelles elle a succombé, l’écriture, l’argent… Elle ajoute : « J’ai livré un combat à l’aveugle puisque mes démons n’avaient pas de forme (Je ne veux plus briller mais exister ».

NOTE DE L’EDITEUR
« ROSE présente KEROSENE, son premier ouvrage dans lequel elle prolonge les confidences de l’album éponyme disponible le 20 septembre 2019. Un roman autobiographique et un disque faux jumeaux dans lequel 13 chapitres répondent en écho aux 13 chansons.
Un récit évoquant à la fois l’abîme dont a échappé l’auteur et quelques tabous au féminin : l’alcool, la drogue et le sexe.
Ces dernières années, ROSE a vécu à l’écart de son métier d’artiste jusqu’à le remettre en question, elle allait de plus en plus mal et nous l’ignorions.
Dans KEROSENE, ROSE revient sur ces Années diaboliques, celles qui la poussaient à poursuivre ses déambulations jusqu’au lever du soleil, après une nuit de plus sous le signe du chaos.
Et puis est venu le moment où ROSE s’est sentie plus qu’épuisée et mise en danger par son double frénétique, maléfique, qui l’a poussée dehors toutes les nuits, à fréquenter l’infréquentable, boire un dernier verre, tracer des lignes blanches à l’infini, s’abandonner dans des lits de hasard. Elle a alors trouvé le courage de tout (re)commencer, elle a redécouvert la pulsion de vie salvatrice qui lui faisait défaut, et s’est élancée à grandes enjambées vers la réconciliation.
ROSE a ensuite eu besoin de mettre des mots sur ce parcours, ces obstacles, de les partager. Et pour une fois elle n’a pas écrit que des chansons. C’est dans un manuscrit qu’elle a souhaité en dire plus, raconter plus encore de son existence cabossée que ce qu’elle ose habituellement chanter. Au-delà de sa musique, ROSE s’épanche sans masque ni retenue, dans ce livre sincère, poignant, drôle et émouvant.
Rose est de retour, et c’est Keren qui la raconte.
Rose/Keren : voici KEROSENE.
 »

  • ISABELLE MERGAULT

Sa nouvelle pièce s’intitule « Elle et lui » mise en scène par Christophe Duthuron et jouée au théâtre des Nouveautés à partir du 21 janvier. Elle est sur scène aux côtés de Philippe Vieux, Laurent Gamelon, Jean-Louis Barcelona, Remy Roubakha.

Isabelle Mergault y est Patricia, mariée à Ron’. C’est la liesse à la maison car son mari (Laurent Gamelon) vient de vendre des centaines de panneaux de signalisation à la Chine. Un soir, alors qu’elle prépare le diner, arrive une femme, Jeanne, qu’elle ne connait pas (Philippe Vieux). Rapidement, elle va se rendre compte que cette femme est son ancien mari, travesti ! Ils se sont quittés il y a 30 ans… Patricia va cacher à son fils et à son mari que son ex-mari, devenu femme, est de retour. La situation se complique lorsque le fils de Patricia va tomber amoureux de Jeanne !

  • CHANTAL LAUBY ET CAMILLE CHAMOUX

Elles jouent dans le film « Sol », 1er film de Jezabel Marquès, avec aussi Yannick Rénier, Giovanni Pucci, Serge Bagdassarian…

Sortie mercredi 8 janvier

« Sol, célèbre interprète de Tango argentin, vit à Buenos-Aires depuis de nombreuses années. Derrière son tempérament excessif et son sourire incandescent, la Diva cache une blessure dont elle ne s’est jamais réellement remise : la perte de son fils unique, Raphaël, avec qui elle avait rompu tout lien. Sol revient à Paris dans l’espoir de rencontrer enfin Jo, son petit-fils de 7 ans, né de l’union de Raphaël et d’Eva, sa belle-fille, qu’elle ne connaît pas. Mais devant eux, Sol prend peur et prétend être là pour louer le studio situé sur leur palier. Dès lors, elle va tout faire pour apprivoiser ses nouveaux voisins… »

  • ELIE SEMOUN

Il est actuellement en tournée avec son spectacle « Elie Sémoun et ses monstres » (co écrit avec Nans Delgado et Muriel Robin). Il fait un passage aux Folies Bergère les 6 et 7 janvier.
Le dossier de presse pose la question : « Elie Sémoun répond à sa manière à la question : « Peut-on rire de tout ? ».

Informations sur : http://www.eliesemoun.com/

Par ailleurs le 3ème film de la série « Ducobu » sort le 5 février prochain.

Il s’agit d’abord d’une bande dessinée de Godi et Zidrou. Ils y racontent les tribulations de l’élève Ducobu, un cancre qui essaye d’obtenir de bonnes notes en trichant, malgré la surveillance de son instituteur,  Monsieur Latouche ( Elie Semoun). Le 1er film en 2011 est signé Philippe de Chauveron ; le 2è film en 2012 « Les vacances de Ducobu » est encore signé Philippe de Chauveron… Ces deux films ont été vu par 2 millions et demi de spectateurs.

Le 3e film « Ducobu 3 » est réalisé par Elie Semoun avec aussi Emilie Caen, Frédérique Bel, Loïc Legendre, François Levantal, Florent Peyre, Gérard Jugnot.

L’histoire : c’est la rentrée des classes pour Ducobu. Un autre cancre débarque à l’école. Il a la réputation d’être le « roi de la triche ».  Ducobu a donc un « challenger ». Par ailleurs, leur école est au bord de la faillite !

  • VIKTOR VINCENT

Le nouveau spectacle du mentaliste s’intitule « Mental Circus », sous titré : « une expérience  incroyable dont  vous vous souviendrez longtemps ».

Il est au théâtre de la Tour Eiffel et sera ensuite tournée.

Informations sur : https://www.viktorvincent.fr/

  • OLIVIER DE BENOIST

En tournée avec son nouveau spectacle intitulé « Le petit dernier », il sera à Paris à La Nouvelle Eve à partir du 9 janvier 2020.

Informations sur : https://www.olivierdebenoist.com/

  • SUGGESTIONS CULTURELLES

MUSIQUE

  • Coffret Régine « De la p’tite poule à la Grande Zoa »
  • Charlotte Julian « Fleur de province ».

    « Charlotte Julian en 40 chansons cultes toutes en version originale ! L inoubliable interprète de « Fleur de Province » née à Perpignan nous revient aujourd hui avec le sourire au c ur et le soleil dans la voix ! De 1972 à 1999, retrouvez tous ses succès enregistrés, de « Tout le monde à la campagne » à « Tu me pompes l air » en passant par « Sombreros et mantilles » ou encore « Zoubida » ! Encore une réalisation rare et précieuse de Marianne Mélodie à se procurer sans hésiter !»

LIVRE

« Objectif 100 ans en pleine forme !» de Sophie Darel aux éditions  Ramsay.

NOTE DE L’EDITEUR
« « Cent ans ! Le beau challenge ! Merci ma Sophie, de nous donner toutes les astuces pour vivre vieux, encore plus jeune que jeune. J’ai lu tes conseils merveilleux. J’y ajouterai la bonne conscience et la bienveillance. Deux baumes d’éternité qui ne nécessitent aucun effort, ni aucune pommade. Avoir un coeur d’or, c’est le plus bel élixir de jouvence. C’est pour cela que tu traverses si bien les âges. Merci à toi surtout pour ce que tu es. Généreuse, attentionnée, passionnée. Et ça, c’est ce qui t’a fait vivre des siècles en pleine forme. » Patrick Sébastien»

THÉÂTRE

« Looking for Beethoven » au théâtre du Ranelagh.

« Après les succès du Pianiste aux 50 doigts et du Jour où j’ai rencontré Franz Liszt, Pascal Amoyel crée son nouveau spectacle dédié au monstre sacré : Beethoven. Le compositeur le plus joué au monde n’en est pas moins l’un des plus mal connus.
À l’occasion du 250ème anniversaire de sa naissance en 2020, Pascal Amoyel mène une enquête palpitante et décode le chef-d’oeuvre absolu du piano, les 32 Sonates, véritable journal d’une vie. Servi par un pianiste de renommée internationale, récompensé par une Victoire de la Musique, ce spectacle révèle le visage secret de l’homme. Ou comment, alors que la vie lui refusait la joie, Beethoven la créa lui-même dans sa musique pour en faire don à l’humanité…
Entendrez-vous Beethoven de la même manière ? Grande musique pour tous !
 »
Informations, réservations sur : https://www.theatre-ranelagh.com/fr/saison-2019-2020/looking-for-beethoven

« Une fille pour deux » à la Comédie Montorgueil.

« Alexandre est aussi timide que Robin est extraverti. Et Robin a couché avec autant de filles qu’Alexandre est puceau. Alors quand ce dernier fait la rencontre sans le savoir de MARIE, une des sex friends de Robin, ce nouveau point commun va créer un joyeux bordel, surtout quand Robin va l’apprendre … »
Informations, réservations sur : https://www.happycomedie.com/spectacles/une-fille-pour-deux/

« Les ritals » au théâtre La Scène parisienne.

« Résumé :François Cavanna livre le récit drôle et émouvant de son enfance de petit italien émigré, fils de maçon, installé avec sa famille sur les bords de Marne, Nogent, les guinguettes, les bals populaires, tout cela en marge du Front populaire.
Bruno Putzulu et Grégory Daltin donnent à entendre la drôlerie, la tendresse et le souffle de vie de ce truculent roman autobiographique, parfois même décapant. Du Cavanna, quoi !
Le bonheur populaire, l’élégance prolétarienne et la richesse des humbles : c’est cela « Les Ritals » !
« L’humanité des personnages de François Cavanna nous aidera peut-être à nous reconnaître dans les émigrés d’aujourd’hui, nous aidera peut-être à les recevoir avec respect, nous aidera peut-être à nous souvenir pour embellir l’avenir. »
 »

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche 62 Thierry Lhermitte

26 janvier 202014:20

Les invité.es

Les Chroniqueurs-euses

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche Prochain 62

26 janvier 202015:20

Les invité.es

Les Humoristes