• LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES DROITS DE LA FEMME 

Chaque 8 mars, depuis 1975, à l’instigation de l’ONU  (mais l’idée date de 1909 quand les femmes américaines luttaient pour le droit de vote et de meilleurs conditions de travail).

C’est un jour férié dans de nombreux pays notamment en Russie, Ukraine, Algérie, Vietnam…

Le thème de cette année, est particulièrement adressé aux jeunes : « Je suis de la génération égalité. Levez-vous pour les droits des femmes »

Informations sur : https://www.education.gouv.fr/journee-internationale-des-droits-des-femmes-11900

  • MIREILLE DUMAS

 « Des ordures et des hommes » est un documentaire et un livre à la fois.

Le documentaire « Des ordures et des hommes », co-réalisé avec Damien Vercaemer, a été diffusé le 11 février dernier sur France 2   (1 millions de téléspectateurs). Il sera à nouveau diffusé jeudi 12 mars sur LCP (La Chaine Parlementaire) à 20h30, suivi d’un débat.

 L’idée : « Pour la 1ère fois, on donne la parole aux éboueurs, aux agents de propreté »

Quai de Seine

Quant au livre, il est co-écrit avec Denis Demonpion (ancien prix Goncourt de la biographie), et publié aux éditions Buchet Chastel.

NOTE DE L’EDITEUR
« Ils ont eu des rêves. Et puis, la vie en a décidé autrement. Ils se sont engagés dans la Propreté des villes. Les éboueurs ont rarement la parole. Ce livre la leur donne. Ces hommes et ces femmes de tous horizons racontent leur métier et témoignent de nos comportements dans notre société de surconsommation. Chaque jour, des tonnes de déchets, jetés inconsidérément, envahissent le cœur des villes. Un enjeu capital ¿ et plus que jamais électoral ¿ pour l’environnement et la santé. La misère humaine, les éboueurs la côtoient en permanence. Des campements de migrants aux squats de sans-logis, des manifestations aux accidents ou aux attentats qui ont ensanglanté la France, ils sont là pour en effacer les traces. À travers leur regard, c’est le miroir d’une société heurtée qu’ils nous tendent. Non sans fierté. »

  • JULIETTE BINOCHE

Elle joue dans le film de Martin Provost  «La bonne épouse » avec aussi Yolande Moreau, Noémie Lvovsky, Edouard Baer, François Berléand, Armelle, Marie Zabukovec…

Sortie le 11 mars 2020

L’histoire : « Il n’y a pas si longtemps encore, les jeunes filles étaient destinées à être des épouses et des mères parfaites. Pour les former, on comptait alors en France, plus d’un millier d’écoles ménagères. Voici l’histoire de l’une d’entre elle, à la veille des évènements de Mai 1968 qui vont radicalement changer la donne… »

  • ANNE ETCHEGOYEN ET ITZIAR ITUÑO

Elles forment l’un des duos figurant dans l’album d’Anne Etchegoyen « Ematze », sorti il y a quelques jours.

Itziar Ituño est l’une des actrices phares de la série « La Casa de papel » dont la 4ème saison sera diffusée sur Netflix prochainement.

Le fil conducteur de cet album est « un hommage à la Femme », grâce à 10 chansons originales, consacrées à ce thème. Elle est accompagnée du Chœur des voix basques. L’idée de cet hommage aux femmes est née de plusieurs faits :
– la constatation que « la parité homme/femme n’est pas toujours respectée au Pays Basque »
– Le scandale de « la manada » (la meute) : un viol collectif qui a eu lieu en 2016 à Pampelune

Les thèmes évoqués dans l’album sont:
– un jour sur deux,  une femme est assassinée en France (« Ixilik »)
– les mères célibataires (« Emajume aske bat »)
– la maternité et la transmission (« Tipi tapa »)
– la paix et la transmission (« L’évidence»)

  • CATHERINE FROT ET VINCENT DEDIENNE

Ils jouent dans la pièce « La carpe et le lapin » mise en scène par les deux comédiens (avec la complicité de Julie-Anne Roth et de Serge Bagdassarian) actuellement au Théâtre de La Porte Saint-Martin.

Le dossier de presse précise : un « cadavre exquis » de Catherine Frot et Vincent Dedienne.
Le principe est un jeu inventé par les  surréalistes, notamment Jacques Prévert et André Breton. Un jeu qui consiste à associer des mots sans connaitre le mot précédent.

Ainsi dans le spectacle ont retrouve la chanson  « Téléphone-moi » de Nicole Croisille, deux chansons de Bobby Lapointe, un sketch de Pierre Palmade, un poème de Verlaine, un extrait du « Diner de cons » et beaucoup de danse entre eux deux…

Ils se sont retrouvés par ailleurs dans le film de Pierre Pinaud « La fine fleur » (l’histoire de deux rosiéristes ennemis) qui sortira bientôt.

  • MARIE PAULE BELLE

Elle fête ses 50 ans de scène cette année à La Nouvelle Eve du 18 au 28 mars prochain. Elle y chantera aussi des inédits de Françoise Mallet Joris.

Elle sort une compilation,  sous-titrée : « 1969 -1976 : mes premières années ». 26 chansons dont 19 sont signées Marie- Paule Belle, Michel Grisolia et Françoise Mallet-Joris, mais aussi la signature de Boris Bergman dont « Nosferatu », « Wolfgang et moi », bien entendu « La Parisienne »…

Elle publie par ailleurs un livre aux éditions « Comme si tu étais toujours la… » , préfacé par Serge Lama qui écrit :
« Marie-Paule, tu étais une jeune chanteuse sans expérience et les yeux de Françoise Mallet-Joris étaient deux fenêtres où ton soleil pouvait  tenter son voyage.  Françoise a rempli le grand lopin de terre qui attendait au fond de toi »

NOTE DE L’EDITEUR

« Une histoire de chansons, de littérature et surtout d’amour.
Françoise Mallet-Joris, poète, penseuse, philosophe, romancière était un formidable écrivain. Elle était aussi – et elle était surtout – mon amie. Ma compagne. Ma passion.
Dans les années 70, nous formions un couple, sans souci, sans honte, sans pudeur. Nous étions ensemble naturellement, sans rechercher le scandale que nous créions pourtant dans une société figée qui n’admettait pas que deux femmes puissent s’aimer ouvertement.
C’est après sa disparition, en 2016, que je me suis aperçue de la grandeur et de la profondeur de son attachement. « On n’a rien donné, tant qu’on n’a pas tout donné’, écrit sainte Thérèse de Lisieux. Françoise, elle, m’a tout donné avec une générosité sans mesure. Mais je ne m’en suis pas aperçue, prenant pour gentillesse et dévouement ce qui n’était qu’oubli de soi et pureté du cœur. Aujourd’hui, je veux lui rendre hommage et dire combien son intelligence irradiante, sa personnalité modeste et attachante ont contribué à libérer la littérature, la chanson, les mœurs aussi, et à faire grandir, enfin, celle que je suis devenue.
»

  • SARA MORTENSEN

Elle joue, aux côtés de Lola Dewaere, dans la série en 8 épisoides et dont les deux premiers sont diffusés vendredi 13 mars à 20h50 sur FR2, « Astrid et Raphaëlle », série écrite par Alex de Seguin, Laurent Burtin et Denis Alamercery et réalisée par Hippolyte Dard et Elsa Bennet.

Lola DEWAERE Sara MORTENSEN

Un épisode « pilote » avait été diffusé en avril dernier avec beaucoup de succès (5 millions de téléspectateurs )

Le thème : une Commandante de police (Lola Dewaere) est épaulée dans ses enquêtes par une documentaliste autiste (Sara Mortensen).
Les créateurs de la série disent : « C’est un autre regard sur la différence ;  la série s’apparente à un Sherlock Holmes au féminin… ». C’est aussi « l’historien de deux femmes solitaires qui vont s’apprivoiser mutuellement et qui vont prendre soin l’une de l’autre ».

  • BERENGÈRE KRIEF

Elle est au théâtre de la Gaîté-Montparnasse avec son nouveau spectacle « Amour » et sera bientôt en tournée.

Informations sur : http://berengerekrief.com/

  • CAROLINE VIGNEAUX

Elle en tournée avec son spectacle « Croque la pomme », avec un passage au Grand Rex  le 18 mars, puis au Théâtre Libre du 22 au 24 mai.

Elle sera à  l’Olympia en avril 2021.

Informations sur : http://carolinevigneaux.com/

  • SUGGESTIONS CULTURELLES

A partir du lundi 9 mars, France 5, diffusera 30 portraits de femmes, réalisés en dessins animés, avec la voix de Cécile de France ; série intitulée « Culottées ». On retrouve Joséphine Baker ou encore Annette Kellerman qui a inventé le maillot de bain.

Ces petits films sont également disponibles en ligne sur le site www.francetv.fr, dès le dimanche 8 mars.

PROCHAINE ÉMISSION

Vivement Dimanche 70 Anne Roumanoff

31 mai 202016:15

Les invité.es

Les Chroniqueurs-euses

PROCHAINE ÉMISSION

Pas de Vivement Dimanche Prochain- Reprise début Juin

31 mai 202015:35

Les invité.es

Les Humoristes