Photo d’illustration – Pixabay/Mylene2401

La France est confinée depuis le 17 mars, empêchant les Français de se déplacer comme bon leur semble. La SPA et les autres refuges pour animaux, qui ont fermé au public leurs portes, se retrouvent dans une situation délicate. Selon la SPA, depuis le début du confinement, le nombre d’abandon d’animaux est stable, mais les adoptions diminuent.

Puisque les adoptions diminuent, le nombre d’animaux dans les refuges, lui, augmente. Si les fourrières ne peuvent plus envoyer d’animaux dans ces structures, alors ils seront des milliers à risquer l’euthanasie, a alerté la SPA, qui a demandé aux autorités préfectorales une dérogation pour l’adoption des animaux.

Seulement, la situation n’a pas évolué. Alors plusieurs célébrités ont interpellé Emmanuel Macron, Christophe Castaner (le ministre de l’Intérieur) et Didier Guillaume (le ministre de l’Agriculture). Dans une lettre ouverte, signée par Manuela Lopez, Brigitte Bardot, Laurence Boccolini, Valérie Damidot, Michel Drucker, Fauve Hautot, David Hallyday et bien d’autres, ils réclament la reprise des adoptions au plus vite.

Pour que ces dernières puissent se passer dans les meilleures conditions sanitaires, les célébrités, à la demande de plusieurs associations, parmi lesquelles Ethics for Animals ou le Collectif Chats 100 % Stérilisation Obligatoire, proposent plusieurs mesures  : faire des adoptions sur rendez-vous après un premier entretien téléphonique, espacer les rendez-vous d’au moins une heure, interdire les rendez-vous aux personnes âgées de plus de 65 ans, séparer les deux personnes présentes d’au moins 1,5 mètre et se laver les mains et porter un masque avant la rencontre.

« Chiens, chats, chevaux ont toujours été présents dans le cœur des Français. Nous devons les sauver d’une vague d’euthanasie sans précédent » soulignent-ils.

Pour appuyer leur demande, une pétition a été mise en ligne sur le site sauvonslesanimaux.org. À l’heure où nous écrivons ces lignes, elle a déjà recueilli plus de 67 000 signatures.

Un plan pour une adoption respectant les gestes barrières

«  La mesure consistant à interdire les adoptions d’animaux abandonnés pris en charge par les associations de protection animale, sonne le glas de la mission de ces associations. Les animaux, victimes collatérales de la pandémie, pourraient mourir par milliers, euthanasiés en masse, faute de pouvoir être confiés à des familles responsables, volontaires pour les accueillir, sélectionnées et suivies par les associations. Autoriser les adoptions c’est sauver des vies animales  !  » estiment les personnalités, qui « conjurent » le gouvernement de lever cette interdiction en autorisant les adoptions.

PROCHAINE ÉMISSION

Rediffusion Vivement Dimanche 34 Raymond Poulidor

23 août 202014:20

Les invité.es

Les Chroniqueurs-euses

PROCHAINE ÉMISSION

Rediffusion Vivement Dimanche Prochain 42 Spécial Tour de France

23 août 202015:35

Les invité.es

Les Humoristes