Marie Laforêt nous a quittés le 2 novembre 2019, à l’âge de 80 ans, en Suisse, où elle vivait depuis 1978…

Le quotidien Le Monde titrait « La fille aux yeux d’or les a définitivement fermés… »

Elle a tourné 35 films, a vendu 35 millions d’album vendus et en registrés 400 chansons…

Avant sa disparition, elle avait préparé un coffret intégral de son œuvre avec l’aide de Yohann Masson (un ami et un grand spécialiste de sa carrière…).

Avec 18 CD, 377 chansons, 28 inédits…Des raretés et aussi les versions en langues étrangères (Japonais, allemand, italiens, espagnol, portugais !). 3 CD de spectacles dont le dernier spectacle en 2005, produit par Laurent Ruquier… Et un livret de 45 pages où elle raconte sa vie, elle-même  (avec des photos rares)… Un texte écrit « pendant son dernier été ».

  • MUSIQUE ET LIVRES PROPOSÉS PAR MICHEL

L’album « de Béart à Béart (s) ». 20 artistes reprennent les chansons de  Guy Béart, dont Julien Clerc et Emmanuelle Béart  chantent  « Frantz », Catherine Ringer « Les souliers dans la neige »), Vincent Delerm « Le bal chez Temporel » ? Akhénaton  « Qui sommes-nous? », Thomas Dutronc et Emmanuel Béart « Qu’on est bien », Clara Luciani « Chanson pour ma vieille », Alain Souchon « Seine va »…

« La vie en ose » de Lisa Azuelos aux éditions Belfond.

NOTE DE L’EDITEUR
« Et si le  » nid vide  » était le meilleur endroit pour prendre son envol ?
Alice, 53 ans, fraîchement divorcée, vient de voir sa fille, la petite dernière, quitter la maison. Elle décide d’entamer un nouveau chapitre de sa vie. Elle doit se faire engager comme styliste d’intérieur, son rêve depuis toujours. Mais rien ne se déroule comme prévu, et elle se retrouve vendeuse dans une boutique de déco. Après un week-end de déprime passé à binger sur son canapé, le cheveu gras, elle décide qu’elle alignera sa nouvelle vie sur le mantra de Walter White, le héros de
Breaking Bad :  » L’ennemi, c’est la peur.  » À partir de maintenant, elle sera celle qu’elle n’a jamais osé être : elle-même.
Avec tout l’humour et toute la modernité de son univers, Lisa Azuelos s’empare joliment d’un fait de société… Et si le  » nid vide  » était le meilleur endroit pour prendre son envol ?»

« Un crime sans importance » d’Irène Frain aux éditions du Seuil.

NOTE DE L’EDITEUR
« Les faits. Le peu qu’on en a su pendant des mois. Ce qu’on a cru savoir. Les rumeurs, les récits. Sur ce meurtre, longtemps, l’unique certitude fut la météo. Ce samedi-là, il a fait beau. Dans les commerces et sur les parkings des hypermarchés, on pointait le ciel, on parlait d’été indien. Certains avaient ressorti leur bermuda et leurs tongs. Ils projetaient d’organiser des barbecues dans leur jardin.
L’agresseur, a-t-on assuré, s’est introduit dans la maison de l’impasse en plein jour. On ignore à quelle heure. Pour trancher, il faudrait disposer du rapport du policier qui a dirigé les investigations. Malheureusement, quatorze mois après les faits, il ne l’a toujours pas rendu. « 
Face à l’opacité de ce fait divers qui l’a touchée de près – peut-être l’œuvre d’un serial killer –, Irène Frain a reconstitué l’envers d’une ville de la banlieue ordinaire. Pour conjurer le silence de sa famille, mais aussi réparer ce que la justice a ignoré. Un crime sans importance est un récit taillé comme du cristal, qui mêle l’intime et le social dans des pages tour à tour éblouissantes, drôles ou poignantes.
 »

« Quelqu’un de bien » de Françoise Bourdin aux éditions Belfond.

NOTE DE L’EDITEUR
« Faire face à l’adversité et se prouver qu’on est quelqu’un de bien.
Généraliste dans le Luberon, Caroline Serval exerce son métier avec passion et dévouement, aux côtés de sa sœur Diane, secrétaire médicale. Devant la pénurie de médecins qui sévit dans la région, elle doit accepter de plus en plus de patients, au détriment de sa vie privée. Sa seule perspective est de recruter un confrère pour agrandir le cabinet. Cependant, qui acceptera de s’établir dans ce village de Provence, certes magnifique mais loin de tout ?
Caroline et Diane fréquentent régulièrement les frères Lacombe. Paul et Louis vivent tous deux dans la propriété viticole de leur père désormais installé en maison de retraite. Paul, attaché à la terre et à la vigne, produit un vin nature, tandis que Louis, informaticien, vient de quitter Paris pour retrouver ses racines.
Les uns et les autres assument leurs choix personnels, et pourtant l’adversité guette. Entre les vocations chevillées au corps, les élans du cœur et les lourds non-dits familiaux, ces quatre-là vont devoir reconsidérer leur existence pour avancer. L’occasion donnée à chacun de se demander qui il est réellement, et d’essayer de se prouver qu’il est quelqu’un de bien. 
»

« Les étoiles de l’histoire –Tome 3- Brigitte Bardot » BD de Bernard Swysen et Christian Paty aux éditions Dupuis.

NOTE DE L’EDITEUR
« BB est une légende. Plus qu’un sex-symbol, Brigitte Bardot aura servi de modèle pour Marianne et incarné la France aux yeux du monde entier. Collectionnant les films comme les amants, l’amour et le désespoir, de Roger Vadim à Gainsbourg, elle incarne l’idéal féminin et la liberté sexuelle nouvelle de toute une époque. En évitant la caricature, Bernard Swysen et Christian Paty manient l’humour à hauteur humaine pour décrire la femme derrière la légende. Ils se consacrent ainsi autant à sa carrière artistique qu’à son engagement pour la cause animale. »

PROCHAINE ÉMISSION

Rediffusion du Vivement Dimanche 66 Florent Pagny

16 août 202014:20

Les invité.es

Les Chroniqueurs-euses