• PIERRE PERRET

Il entame une nouvelle tournée à l’automne intitulée « Mes adieux provisoires » avec un passage à Pleyel les 10 et 11 octobre.

Par ailleurs son livre de citations et d’aphorisme « Aphorisme and blues » est aux éditions Irfan Le Label.

NOTE DE L’EDITEUR
« L’APHORISME, selon Pierre Perret, n’est autre qu’une façon de s’exprimer en détournant une vérité établie qui semblait jusqu’alors incontournable.
Mais sortir de ses rails un proverbe, fringuer une sentence en habit du dimanche ou travestir totalement une maxime, ne le dérange pas du tout ! Car pour notre surréaliste poète, chacun détient “sa vérité qui n’est pas forcément celle de son voisin…
N’est-ce pas là l’hommage rendu à sa manière à Chamfort, Lichtenberg ou La Rochefoucauld qui l’ont tant enchanté tout au long de sa vie d’auteur fécond ? N’arme-t-il pas lui-même : l’humour est le seul vaccin contre la connerie…
Le con lui n’a jamais trouvé la pharmacie !
Plus de 550 aphorismes originaux créés par Pierre PERRET sur les thèmes qui lui sont chers : la femme, l’homme, la poésie, l’amour, l’amitié, le sexe, la vie…
 »

Informations sur : https://pierreperret.fr/

  • PROPOSITIONS CULTURELLES PAR MICHEL

LIVRES

« Un homme averti ne vaut rien » de Romain Sardou aux éditions du XO.

NOTE DE L’EDITEUR
«  » Derrière toutes les grandes richesses se cache un grand crime. « 
Ils ne se connaissent pas. Michael Monroe a grandi à Londres, orphelin et pauvre. Mathilde Bateman est issue d’une famille richissime de New York. L’un n’a rien, l’autre a tout. L’un veut changer de vie, l’autre veut changer le monde. Ils n’auraient jamais dû se croiser. Mais autour d’eux, assassinats et disparitions se multiplient. Au nom de quelle malédiction ?
Des bords de la Tamise aux ports du Savannah, de Londres à Boston, Michael et Mathilde traquent la vérité sans idée de ce qu’ils vont découvrir. Sur leurs familles, sur leur passé, et donc sur eux-mêmes. Il est des crimes dont on hérite…
Guerres de pouvoir au sein d’un clan mafieux, secrets de famille, ambitions folles, amours contrariées, avec Un homme averti ne vaut rien, Romain Sardou signe un thriller palpitant et une saga familiale poignante.
Un roman de l’amour fou et de la vengeance totale
»

« Un jour avant l’autre » de Claude Sérillon aux éditions Cent mille milliards.

NOTE DE L’EDITEUR
« Le Festival de Ramatuelle a aujourd’hui 35 ans.
Il y a le ciel, le soleil, la mer, et un théâtre accroché à la colline. Depuis 1985, Ramatuelle est bien plus qu’un village suspendu face à la Méditerranée : un festival est né dans un amphithéâtre bâti au milieu des oliviers, une scène ouverte sous les étoiles, qui s’éveille à la nuit tombée. Un festival en hommage à Gérard Philipe, qui repose ici.
Ouvert à l’art dramatique, à la comédie, à la chanson et à la musique classique, à l’humour et à la danse, il a accueilli plus d’un millier d’artistes, parmi les plus prestigieux.
Jacqueline Franjou, la présidente du festival, nous livre  » son  » Ramatuelle : l’aventure des premières années avec Jean-Claude Brialy et l’enracinement avec Michel Boujenah. Une véritable déclaration d’amour au théâtre, à son public et au village de Ramatuelle.
Si vous passez un jour, au début du mois d’août, par la plage de Pampelonne, montez au village, le soir venu, prendre place dans ce théâtre sous les étoiles.
.»

« Michel Piccoli » de Philippe Durant aux éditions Favre.

NOTE DE L’EDITEUR
« Quatre César et deux Molière du meilleur acteur ne sauraient suffire à résumer sa riche carrière. Cet ouvrage, agrémenté d’un cahier photos en couleurs, dresse le bilan complet d’un homme qui a toujours suivi ses propres idées, refusant de se laisser porter par l’air du temps, repoussant les sirènes de la facilité.
Il a incarné à lui seul tout un pan du cinéma français des années 70-80, même s’il a continué de jouer jusqu’en 2015. Discrètement mais porté par l’assurance de son talent, il s’est imposé comme l’un des rares monuments authentiques du septième art.
Les plus grands l’ont sollicité à leur côté : Buñuel, Clouzot, Hitchcock, Sautet, Melville, Chabrol, Resnais, Godard, Demy, Ferreri, Moretti, Costa-Gavras, Malle, De Broca, Lelouch, Boisset, Deville, Tavernier, Girod, Rouffio, Granier-Deferre, Doillon, Rivette, Ruiz, de Oliveira, Chahine, Miller, Larrieu, Carax, Angelopoulos… Une liste presque interminable que bien des comédiens peuvent lui envier. Car elle est unique.
Cet incroyable parcours lui a permis d’accrocher à sa riche carrière des titres comme Le Mépris, César et Rosalie, La Grande Bouffe, Les Demoiselles de Rochefort, Vincent, François, Paul et les autres, Le Sucre, Le Charme discret de la bourgeoisie, Les Noces rouges, Le Trio infernal, Le Doulos… et pléthore d’autres. Non content d’accumuler les rôles puissants au cinéma, Michel Piccoli a brillé au théâtre.
Quatre César et deux Molière du meilleur acteur ne sauraient suffire à résumer sa riche carrière. Cet ouvrage, agrémenté d’un cahier photos en couleurs, dresse le bilan complet d’un homme qui a toujours suivi ses propres idées, refusant de se laisser porter par l’air du temps, repoussant les sirènes de la facilité.
S’il restera à jamais le héros romantique des Choses de la vie face à une Romy Schneider étincelante, son apport se révèle bien plus considérable et laissera une trace indélébile au cœur du monde des images animées. Mieux : une référence. 
»

REVUE

« Dr Good ! Véto » Hors série

CD

« Tandem », dernier album de Monsieur Madame.

Informations sur leur page Facebook : https://fr-fr.facebook.com/MadameMonsieurMusic/

 

 

PROCHAINE ÉMISSION

Rediffusion du Vivement Dimanche 66 Florent Pagny

16 août 202014:20

Les invité.es

Les Chroniqueurs-euses